Toyotisme : définition simple, traduction

Toyotisme : définition simple, traduction Le toyotisme est une méthode de management de la production créé par le fondateur de Toyota. Après la défaite face aux Américains lors de la Seconde Guerre mondiale, les Japonais souhaitent relancer leur économie. Focus sur ses applications concrètes.

Qu'est-ce que le toyotisme ?

Le toyotisme est une méthode d'organisation du travail créée en 1962 par l'ingénieur japonais Taiichi Ono et le fondateur de Toyota, Sakichi Toyoda. Le toyotisme est appliqué ensuite chez Toyota où il est rebaptisé système de production de Toyota (SPT). Ces derniers s'inspirent de la pensée de Henry Ford sur le fordisme. Le système d'organisation prôné par le toyotisme permet un décloisonnement des fonctions et des responsabilités et favorise la reconnaissance psychologique des travailleurs ainsi que leur implication dans la vie de l'entreprise. 

Une gestion de l'entreprise basée sur l'efficacité 

Le toyotisme vise à améliorer l'efficacité de la production en se reposant sur plusieurs grandes pratiques. Ces pratiques reposent sur l'amélioration de la gestion des flux et des stocks avec souvent l'application du zéro stock pour éviter le gaspillage et adapter l'offre aux résultats des ventes, mais aussi sur le zéro défaut et le zéro délai. En produisant quasiment à la demande, le toyotisme favorise le flux tendu. La deuxième grande idée du toyotisme est l'amélioration continue, avec l'implication de tout le personnel, dans l'optimisation des délais, de l'organisation et de la qualité. L'idée étant de maintenir une qualité irréprochable tout au long de la chaîne de production, tout en considérant l'avis des opérateurs qui participent aux diagnostics des problèmes et à leur résolution.  Enfin, le toyotisme est aussi une organisation de l'espace avec une grande importance appliquée au rangement et à l'organisation de l'espace de travail pour renforcer l'efficacité. 

Le système de production de Toyota 

Chez Toyota, le toyotisme s'oriente davantage vers le "lean manufacturing", qui signifie littéralement "fabrication maigre". Concrètement, les pièces détachées sont approvisionnées à un moment précis et à un lieu précis, en quantité suffisante mais sans gaspiller. Le SPT favorise la synchronisation du flux avec le rythme de montage (le juste-à-temps) et l'autonomisation des machines équipées d'un dispositif d'arrêt simples. Le SPT suppose aussi un système d'étiquettes pour indiquer le nombre de pièces à produire ou à livrer et limiter le papier (kanban), ou encore un cercle de qualité réunissant opérateurs et cadres pour traiter les questions de qualité, maintenance mais aussi sécurité. Enfin, le kaizen est le grand principe du système de production de Toyota.  A quoi fait-il référence ? A la responsabilisation des équipes chargées de définir les temps standard de production et de se répartir les diverses opérations de fabrication d'un produit pour travailler plus efficacement et plus rapidement. 

Avantages et inconvénients

D'un point de vue de la productivité, le toyotisme semble correspondre au modèle d'une organisation d'entreprise efficace, même si sa mise en place a été longue au Japon. Certaines multinationales ont repris les concepts toyotistes comme le juste-à-temps, l'autonomisation des machines, le kaizen, le kanban ou le cercle de qualité. En un sens, le toyotisme privilégie les compétences et les ressources humaines et s'oppose ainsi au fordisme et au taylorisme. Pour autant, les avis divergent sur le toyotisme car le fait de dupliquer ces principes peut s'avérer difficile sans une culture d'entreprise proche de celle de Toyota. 

Le journaliste japonais Satoshi Kamata a longuement critiqué le toyotisme et le système de production de Toyota dans un livre-enquête, réédité en français en 2008 sous le titre "Toyota. L'usine du désespoir". En 1972, il a partagé pendant cinq mois le quotidien des ouvriers sur les chaînes à l'usine Toyota de Nagoya. Il évoque notamment l'augmentation des cadences. 

Traduction du mot toyotisme en anglais

Toyotism : "Toyotism involves every employee to improve the production." "Le toyotisme fait participer tous les employés pour améliorer la production."

Dictionnaire économique et financier