Gouvernance : définition simple, traduction

Gouvernance : définition simple, traduction La gouvernance désigne l'action et la manière de gouverner au sein d'un État, d'une entreprise ou de toute organisation ou institution, qu'elle soit publique ou privée.

Qu'est-ce que la gouvernance ?

La gouvernance désigne l'ensemble des mesures et des règles qui permettent d'assurer le bon fonctionnement et le contrôle d'un Etat, d'une institution ou d'une organisation qu'elle soit publique ou privée. Apparus en France dans les années 1990 et utilisés au départ pour évoquer le pouvoir politique et étatique, le terme et le concept de gouvernance ont aujourd'hui été étendus à la sphère économique et à la gestion des entreprises.

Selon l'IT Governance Institute, la gouvernance a "pour but de fournir l'orientation stratégique, de s'assurer que les objectifs sont atteints, que les risques sont gérés comme il faut et que les ressources sont utilisées dans un esprit responsable". La gouvernance veille au respect des intérêts des "ayants droits", à savoir les citoyens, les pouvoirs publics, les partenaires et les actionnaires. La gouvernance est une forme de pilotage multi parties prenantes. Les décisions ne sont plus le fait d'un unique décideur (ou groupe de décideurs) omnipotent, mais bien le fruit de la concertation après avoir pesé le pour et le contre en fonction des différents intérêts des parties prenantes.

Les types de gouvernance 

La gouvernance repose sur quatre principes fondamentaux : la responsabilité, la transparence, l'Etat de droit et la participation. On distingue la gouvernance publique et la gouvernance privée. La gouvernance publique est un domaine d'étude interdisciplinaire portant sur les relations de pouvoir entre les autorités publiques, la société civile et le marché.

Le système propre à l'Organisation des nations unies s'apparente à une gouvernance publique avec plusieurs principes tels que la conception de paix et la démocratie participative. L'approche de la Banque mondiale repose sur la "bonne gouvernance" comme condition nécéssaire des politiques de développement. L'Union européenne est un autre exemple de gouvernance publique. Ainsi, la gouvernance européenne désigne les règles, les processus et les comportements qui influent sur l'exercice des pouvoirs au niveau européen, particulièrement du point de vue de l'ouverture, de la participation, de la responsabilité, de l'efficacité et de la cohérence. 

Gouvernance privée par excellence, la gouvernance d'entreprise désigne plus spécifiquement la relation entre les actionnaires et la direction de la société, notamment au sein du conseil d'administration. L'objectif étant de veiller à l'intégrité et à la bonne transparence des pratiques et informations financières au sein de l'entreprise, notamment, donc, dans les liens entre société et actionnaires. La gouvernance privée regroupe également la gouvernance des associations, des organismes collectifs, de la famille, ou encore d'Internet. 

Les détracteurs de la gouvernance 

Les détracteurs de la gouvernance y voient une idéologie du désengagement, voire de recomposition de l'État s'inscrivant dans la vision de l'Etat minimal, depuis le tournant néolibéral des années 1980.

Traduction du mot gouvernance en anglais

Governance : "A good corporate governance is essential to retain shareholders." "Une bonne gouvernance d'entreprise est nécessaire pour fidéliser les actionnaires."

Dictionnaire économique et financier