Travailler en Australie

Marché de l'emploi en bonne santé, paysages de rêve, salaires intéressants, exotisme..., les raisons qui poussent de plus en plus de personnes à partir travailler en Australie sont nombreuses.

Le visa pour l'Australie : visa et WHV (working holiday visa)

Le working holiday visa également connu sous le terme de permis vacances travail (PVT) est un visa destiné aux jeunes de 18 à 30 ans qui souhaitent partir travailler en Australie tout en prenant le temps de visiter le pays. Le programme dure au plus un an, et permet de combiner travail et vacances. Il s'adresse principalement aux Belges, aux Français et aux Canadiens qui souhaitent partir en Australie. Il existe également un visa de travail temporaire classique , plus difficile à obtenir mais idéal pour les plus de 30 ans.

Travailler en Australie après 30 ans

Plusieurs solutions s'offrent aux personnes qui souhaitent partir travailler en Australie après 30 ans. Le visa de travail temporaire est un programme d'immigration qui visa à retenir les profils qualifiés. Il s'agit de la solution la plus simple. Il existe également un visa étudiant ouvert aux plus de 30 ans, qui permet de travailler jusqu'à 20 heures par semaine.

Travailler en Australie sans diplômes

Tout comme en Europe, il est possible de partir travailler en Australie sans diplôme. Le salaire ne sera pas mirobolant, mais les possibilités d'évolution sont généralement importantes. Le tourisme, la restauration, l'hôtellerie et l'agriculture sont les secteurs qui offrent le plus d'emplois sans diplômes.

Travailler en Australie sans parler anglais

Si travailler en Australie sans parler anglais est possible en cherchant un emploi dans l'agriculture ou tout autre poste dévolu aux nouveaux arrivants, les possibilités seront toutefois limitées. Le mieux reste de trouver un emploi à temps partiel tout en suivant des cours d'anglais à côté. De quoi prendre le temps d'être capable d'envoyer des CV et des lettres de motivation dans la langue officielle du pays des kangourous.

Le salaire en Australie

Le salaire minimum en Australie est de plus de 12 euros/h contre 9,53 euros/h pour le salaire français. Un écart de plus de 22 % qui fait réellement la différence à la fin du mois. Les postes qualifiés dans les domaines du bâtiment, de l'informatique ou encore du marketing peuvent quant à eux être payés 5 000 à 10 000 euros par mois.

Travailler dans les mines et le forage en Australie

Pour obtenir du travail sans diplôme et sans parler anglais, le mieux reste de postuler pour travailler dans les mines et le forage en Australie. Le salaire y est généralement plus élevé que dans les autres emplois disponibles en working holiday visa.

Travailler dans le bâtiment et les travaux publics en Australie

Travailler dans le bâtiment et les travaux publics en Australie, c'est avant tout rejoindre un secteur qui emploie près d'un million de personnes à travers le pays. L'industrie de la construction et du bâtiment est en constante recherche de profils qualifiés comme les couvreurs, les carreleurs et les maçons.

Travailler comme mécanicien(ne) en Australie

Tout expatrié possédant un diplôme et/ou de l'expérience en mécanique sera généralement bien accueilli par les garages australiens. Travailler comme mécanicien(ne) en Australie permet non seulement d'approfondir ses connaissances, mais aussi de toucher un salaire intéressant de 3 000 euros en moyenne.

Expatriation

Annonces Google