Travailler au Maroc

Pays francophile du Maghreb, le Maroc a un marché du travail accessible aux Français dont les diplômes sont particulièrement appréciés. Selon les chiffres du consulat, le Maroc a déjà séduit quelque 30 000 expatriés.

Le visa pour travailler au Maroc

Travailler au Maroc nécessite d'obtenir un visa. En effet, tout Français désirant occuper un emploi au Maroc doit se faire immatriculer dans les quinze jours qui suivent la date de son entrée et obtenir une autorisation de séjour auprès des autorités marocaines. Synonyme de visa travail au Maroc, cette carte de séjour à une durée de validité d'un an renouvelable.

Travailler au Maroc avec un diplôme français

Chercher un travail au Maroc avec un diplôme français permet de bien se positionner sur le marché du travail local. L'enseignement supérieur français est particulièrement reconnu pour sa qualité dans les pays du Maghreb. Aussi, les entreprises marocaines ouvrent en général leurs portes plus facilement que les entreprises françaises aux Français diplômés, y compris à ceux qui ont décidé de partir au Maroc avec un BAC ou avec un BTS obtenu dans l'Hexagone.

Travailler au Maroc sans diplôme

Les employeurs au Maroc sont assez réticents à embaucher des personnes sans diplôme. Néanmoins, le fait d'être Français et d'avoir des expériences professionnelles et références venant de l'Hexagone donne un certain crédit aux demandes. Certains secteurs, comme ceux du service à la personne, l'industrie, la vente ou parfois aussi la restauration sont plus à même d'accueillir des travailleurs sans diplôme.

Quel salaire au Maroc ?

Il existe des disparités énormes entre les salaires au Maroc. Si le salaire mensuel moyen est d'environ 5 000 dirhams brut (soit quelque 450 euros), les étrangers négocient en général des salaires au moins deux fois supérieurs, qui se rapprochent des salaires minimum français. Il faut également garder à l'esprit que le coût de la vie au Maroc est bien inférieur à celui de la France, surtout si l'on adopte le mode de vie des Marocains.

Comment travailler au Maroc pour une entreprise française ?

Quelque 1 000 entreprises françaises sont implantées sur le sol marocain. Il existe donc des opportunités pour les Français désirant travailler au Maroc au sein d'une société hexagonale. Le Maroc étant un pays francophile, il n'est pas obligatoire de savoir parler l'arabe si l'on travaille pour une entreprise française. En revanche, la connaissance de la langue, ou au moins l'acquisition de notions, peut s'avérer utile. Notons que généralement les CV et les lettres de motivation se rédigent dans la langue de Molière.

Autour du même sujet

Expatriation

Annonces Google