Travailler en Suisse

Pays à bas chômage, la Suisse est un pays qui offre de bonnes opportunités professionnelles grâce à un marché du travail non saturé et des salaires attrayants. Environ 200.000 Français sont actuellement installés en Suisse.

Travailler en Suisse et vivre en France : le statut de frontalier

Les personnes travaillant en Suisse tout en vivant en France, ou dans un autre pays voisin de l'Union européenne, ont le statut de travailleur frontalier. La Suisse n'étant pas membre de l'UE, le frontalier doit impérativement recevoir une autorisation de travail des autorités suisses pour démarrer toute activité professionnelle supérieure à trois mois dans le pays.

Travailler en Suisse, le salaire et les charges

Un Français travaillant en Suisse recevra généralement, à poste égal et à responsabilités égales, un salaire plus important en Suisse qu'en France. D'une part, parce que le chômage est relativement bas en Suisse et que les entreprises y recherchent des travailleurs qualifiés et, d'autre part, parce que le coût de la vie est plus élevé en Suisse qu'en France. Un Français qui va partir travailler en Suisse va également gagner en pouvoir d'achat grâce au niveau plus bas des charges salariales. En Suisse, ces charges représentent, par exemple, entre 13 % et 17 % du salaire brut pour un employé d'une trentaine d'années, contre environ 23 % en France.

Travailler en Suisse sans diplôme

Travailler en Suisse sans diplôme n'est pas chose facile, mais c'est possible. Avec un taux de chômage aux alentours de 3 %, la Suisse est l'un des pays du monde où le marché du travail est le moins saturé. Un Français souhaitant travailler en Suisse sans diplôme peut ainsi trouver un emploi dans certains secteurs moins regardants, sur les années d'études des employés. C'est le cas des services à la personne ou encore du bâtiment.

Travailler en Suisse, où trouver des offres d'emploi ?

Plusieurs organismes officiels français, tels que la Chambre de commerce et d'industrie France-Suisse, Pôle emploi international ainsi que les Conseillers du commerce extérieur de la France (CCEF), sont à contacter lorsque l'on cherche un travail en Suisse. N'hésitez pas à leur envoyer CV et lettres de motivation. Il existe également de nombreuses offres d'emploi en ligne sur des portails spécialisés comme jobup.ch, jobtic.ch et jobs.ch.

Travailler en Suisse comme infirmier ou aide-soignant

Nombreux sont les infirmiers et aides-soignants français qui partent travailler en Suisse. Ces Français en général très appréciés des établissements les employant, pour leur niveau de formation et la qualité de leur travail. Néanmoins, les derniers textes de loi votés en Suisse pourraient limiter, dans les années à venir, le nombre d'infirmières et aides-soignantes françaises autorisées à immigrer dans le pays.

Autour du même sujet

Expatriation

Annonces Google