EBIT : définition, calcul et différence avec EBITDA

EBIT : définition, calcul et différence avec EBITDA L'EBIT (earnings before interest and taxes) ou BAII en français, pour bénéfice avant intérêts et impôts, est un indicateur clé de la comptabilité des entreprises.

Qu'est-ce qu'un EBIT ? 

L'EBIT, abréviation anglaise pour earnings before interest and taxes, correspond en français à l'acronyme BAII pour bénéfice avant intérêts et impôts. Indice incontournable de la comptabilité des entreprises, l'EBIT équivaut au chiffre d'affaires net, après déduction des différentes charges d'exploitation qui incombent à une entreprise (charges salariales, cotisations sociales, achats de matières premières, consommations énergétiques, etc.). L'EBIT est différent de l'EBITDA. Il est le résultat de la soustraction de l'EBITDA avec les dotations en amortissements et provisions. Dans la norme comptable française, l'EBIT correspond donc au résultat d'exploitation d'une entreprise, et se différencie du bénéfice net par le fait que les impôts sur le bénéfice et les charges et produits financiers ne sont pas pris en compte. Cet indicateur est scruté par les analystes financiers car il donne une idée de la ressource dégagée par  l'activité commerciale durant un exercice donné.  Une entreprise peut afficher un EBIT positif mais un compte de résultat déficitaire, ce qui signifie que son activité est rentable malgré des charges financières très lourdes ou à cause d'un événement exceptionnel.

Exemple de calcul de l'EBIT
Chiffre d'affaires 1 000 000
Achats - 350 000
Charges externes - 70 000
Charges de personnel - 40 000
Autres charges d'exploitation -20 000
EBITDA 520 000
Dotation aux amortissements et provisions 35 000
EBIT 485 000

Comment calculer un EBIT ? 

Le calcul de l'EBIT est effectué avec les données issues du compte de résultat. A noter qu'il peut être calculé en pourcentage ou en valeur absolue. Si vous avez le montant de l'EBITDA, il suffit de lui soustraire les dotations aux amortissements et provisions. Sinon, il existe deux méthodes pour l'obtenir : la méthode soustractive ou additive.

Calcul de l'EBIT en méthode soustractive = chiffre d'affaires hors taxes - charges d'exploitation - dotation aux amortissements et provisions 
Calcul de l'EBIT en méthode additive = Résultat net + Charges financières + Impôts et taxes +/- profits et charges exceptionnels

Différence entre l'EBIT et l'EBITDA

Ces deux ratios sont très proches mais ont quand même des différences. L'EBITDA correspond au résultat opérationnel avant provisions et amortissements, c'est-à-dire avant les charges annuelles qui constatent l'usure ou l'obsolescence des constructions, installation et outils ainsi que les dépréciations d'actifs. L'EBIT prend quant à lui en compte les provisions et amortissements. Il est donc systématiquement inférieur à l'EBITDA. 

Synonymes d'EBIT

  • BAII
  • Résultat d'exploitation

Autour du même sujet

Dictionnaire comptable et fiscal

Annonces Google