Provision : définition, risques, comptes...

Le provision est inscrite dans le bilan d'une entreprise permet de produire les documents comptables les plus précis possible.

Qu'est-ce qu'une provision en comptabilité ? 

Une provision est un élément figurant au passif d'une société. Elle représente une charge inscrite à l'exercice en cours mais dont l'échéance et/ou le montant ne sont pas encore connus. Sa prise en compte dans le bilan d'une entreprise permet de produire les documents comptables les plus précis possible. On distingue généralement deux types de provisions. Les provisions pour risques et charges découlent d'obligations certaines (pour charges) ou probables (pour risques) envers des tiers. Elles correspondent à des sorties de ressources dont ni le montant ni l'échéance ne sont encore fixés. Les provisions réglementées ont quant à elles un caractère fiscal et concernent essentiellement les provisions pour hausse des prix et les provisions pour investissement. Dans la pratique, les provisions sont parfois surévaluées afin de réduire le montant du bénéfice et donc de l'impôt y afférent. Inversement, elles peuvent être volontairement sous-évaluées pour gonfler le bénéfice et donner une image plus flatteuse de l'entreprise. En cas d'abus dans ces pratiques, on parle de comptabilité créative.

    Les provisions pour risques

    Ce type de provisions couvre les risques inhérents à l'activité d'une entreprise. Il en existe trois : 

    • La provision pour garanties données aux clients : s'il y a un défaut dans un produit ou une prestation, cela peut entraîner des coûts de réparation/remplacement. Ce défaut probable peut donc justifier la constitution d'une provision. 
    • La provision pour perte de change : si l'entreprise subit une perte de change (c'est-à-dire qu'elle va recevoir moins d'argent en devise étrangère que prévu de la part de ses clients ou qu'elle va devoir décaisser plus que prévu), elle doit la provisionner en comptabilité.
    • La provision pour litige : en cas d'un litige où le règlement n'est pas définitif (jugement susceptible d'appel par exemple), il peut y avoir une provision. Le montant correspond alors à l'indemnité réparant le préjudice subi et les coûts accessoires du procès.

    Liste des provisions en comptabilité 

    Les comptes de provision sont listés dans le plan comptable général dans cet ordre : 

    • Compte 151 : provisions pour risques,
    • Compte 153 : provisions pour pensions et obligations similaires,
    • Compte 154 : provisions pour restructurations,
    • Compte 155 : provisions pour impôt,
    • Compte 156 : provisions pour renouvellement des immobilisations,
    • Compte 157 : provisions pour charges à répartir sur plusieurs exercices,
    • Compte 158 : autres provisions pour charges

    Autour du même sujet

    Dictionnaire comptable et fiscal

    Annonces Google