Crédit-vendeur : définition simple et synonyme

Le crédit-vendeur est souvent proposé lors de la cession d'un fonds de commerce ou dans les activités avec du stock non périssable.

Le crédit-vendeur est un acte notarié que l’on rencontre surtout lors de la cession d’une entreprise. Comme son nom l’indique, c’est le vendeur qui accorde directement le prêt à l’acquéreur. Cela permet à l’acheteur de payer comptant le premier acompte puis d’échelonner le remboursement de la somme restant due. Dès les prémices du projet, les deux parties conviennent du taux d’intérêt pratiqué et de la durée du prêt. C’est au vendeur de s’assurer de la solvabilité et de la capacité de remboursement du futur acquéreur. Permettant d’éviter de s’octroyer les services d’une banque, le crédit-vendeur offre davantage de liberté de mouvement pour l’acquéreur dans le cas où il ne dispose pas de la trésorerie nécessaire pour emprunter via le circuit bancaire classique. Tous les risques étant à la charge du vendeur, il convient pour ce dernier d’être particulièrement vigilant quant à la situation financière du potentiel repreneur et d’exiger d’éventuelles cautions.

Synonymes

Crédit entre particuliers

Autour du même sujet

Crédit-vendeur : définition simple et synonyme
Crédit-vendeur : définition simple et synonyme

Le crédit-vendeur est un acte notarié que l’on rencontre surtout lors de la cession d’une entreprise. Comme son nom l’indique, c’est le vendeur qui accorde directement le prêt à l’acquéreur. Cela permet à l’acheteur de payer comptant le premier...