KNX : un protocole au service du bâtiment

KNX : un protocole au service du bâtiment Egalement appelé Konnex, KNX est une technologie innovante qui offre davantage de maîtrise dans la gestion des bâtiments et des équipements intégrés.

Qu'est-ce que le protocole KNX ?

Derrière le sigle KNX, on distingue à la fois une association et un standard mondial créé en 1987 pour connecter les différents usages du bâtiment. Il est employé pour obtenir un contrôle plus précis et réactif sur les systèmes en interne. Le protocole KNX s’utilise dans de nombreux domaines. Cela passe essentiellement par les systèmes de surveillance, la gestion énergétique, l’usage des appareils ménagers, le comptage, ou toute commande à distance. Cette technologie est particulièrement adaptée aux systèmes domotiques et, par conséquent, à l’IoT.

Avantages du KNX

L’usage de KNX évite l’alourdissement des infrastructures déjà présentes ou en cours d’aménagement. Par ailleurs, la pose de câbles, régulateurs et détecteurs présente un coût supplémentaire. Cela sans compter un risque d’incendie. En complément de cet atout structurel, KNX est compatible avec d’autres systèmes internes tels que les réseaux IP, téléphoniques et multimédias. Sa structure autorise des modes de configuration différents à partir d’un ordinateur ou d’une unité dédiée et totalement indépendante. A noter que les méthodes de communication KNX peuvent se moduler selon différentes technologies : fréquence radio, connexion Ethernet ou réseau électrique. Dans un souci d’innovation, KNX présente une grande capacité d’adaptation, pour assurer la compatibilité avec des équipements futurs encore à l’état de concept ou de prototypes.

Schneider Electric, Hager, Legrand : comment le protocole est-il utilisé en domotique ?

Parallèlement à l’aspect sécuritaire, KNX exploite pleinement ses fonctionnalités dans le domaine de la domotique. Le protocole sert ainsi à de multiples utilisations :

  • contrôle de l’éclairage
  • programmation du chauffage ou de la climatisation
  • ouverture et fermeture des stores et des volets
  • réglage audio et vidéo des systèmes high-tech, etc.

Un contrôle optimal et exhaustif permet de gagner en confort, mais aussi de gérer au mieux sa consommation énergétique. Ce qui est pratique pour réaliser des économies substantielles au quotidien.

La fondation KNX

Le regroupement de Bâtibus Club, de l’EHSA et de l’EIBA mène à la création de la fondation KNX en 1999. L’initiative est née de la volonté de fournir un standard sur lequel les constructeurs de bâtiments et d’équipements peuvent s’appuyer. L’organisme promeut le protocole KNX en tant que norme mondiale dédiée au contrôle des bâtiments et des maisons. Elle développe et perfectionne sa technologie dans un but d’universalité et d’interopérabilité des systèmes. Dans ce contexte, le concours des différents acteurs des nouvelles technologies et du bâtiment est essentiel, des concepteurs aux installateurs. En 2019, la fondation KNX rassemblait 470 membres constructeurs, répartis dans 190 pays. 

Dictionnaire de l'IoT