IIoT : qu'est-ce qui caractérise l'IoT industriel ?

IIoT : qu'est-ce qui caractérise l'IoT industriel ? Si l'Internet des objets rime avec domotique pour la plupart des particuliers, de nombreux autres usages sont en phase de développement dans le domaine industriel. Qu'est-ce que l'IIoT ? Et quelles sont ces principales applications ?

Différences entre l'IoT et l'IIoT

L’Internet des objets (IoT) vise à répondre aux besoins du grand public, en proposant aux consommateurs des objets connectés de "la vie quotidienne", associés à des capteurs domotiques ou portatifs, à des applications mobiles et à des assistants vocaux. La valeur ajoutée se situe dans le confort ou le gain de temps des utilisateurs. A l’inverse, l’Internet industriel des objets (IIoT) se focalise sur les seuls besoins des professionnels et des entreprises. Ici, le bénéfice retiré doit être tangible et mesurable par des indicateurs concrets : économies sur les coûts de production, gain de productivité des équipes. Sans réel retour sur investissement pour justifier les coûts d’installation, bien peu d’entreprises donneront leur feu vert au projet... C’est pourquoi les fabricants d’objets IIoT se concentrent sur une valeur ajoutée qui fait sens dans le milieu industriel, comme la collecte et l’analyse des données en temps réel, les gains d’efficacité et l’amélioration de la traçabilité.

Les plateformes IIoT

Les usages industriels de l’Internet des objets impliquent la conception de plateformes capables de récupérer, de stocker, d’analyser et de synthétiser les données issues des lignes de production. Ces plateformes IIoT sont parfois fournies par les fabricants des objets connectés, mais le plus souvent ceux-ci préfèrent recourir à des plateformes tierces (open source ou propriétaires) pour réduire leurs coûts et leurs délais de développement. Certains grands groupes industriels comme Schneider Electric disposent de leur propre plateforme interne pour sécuriser leurs données. Les données IIoT sont ensuite rendues accessibles par les entreprises clientes au travers de "killer apps" qui leur permettent de réussir leur transition vers "l’industrie 4.0". Outre une vision en temps réel de la production ou de la localisation des produits, les "killer apps" proposent différents services : la maintenance prédictive des machines, la production sur mesure et en temps réel, l’automatisation des diagnostics, etc.

Exemples d'IIoT : les applications chez Schneider Electric

En tant que leader mondial de la distribution électrique et des équipements connectés de contrôle industriel, Schneider Electric fait partie des groupes français ayant développé une plateforme dédiée pour l’IIoT industriel. Nommée EcoStruxure, elle offre des services complets allant des objets connectés aux outils de contrôle. Elle est déclinée en divers domaines d’expertise : l’amélioration de la performance énergétique dans les bâtiments, l’automatisation industrielle et la surveillance à distance des lignes de production, l’optimisation des réseaux publics d’énergie ou des micro-réseaux privatifs, la réduction des coûts dans les datacenters et la gestion en temps réel des systèmes de distribution électrique.

Autour du même sujet

IIoT : qu'est-ce qui caractérise l'IoT industriel ?
IIoT : qu'est-ce qui caractérise l'IoT industriel ?

Différences entre l'IoT et l'IIoT L’Internet des objets (IoT) vise à répondre aux besoins du grand public, en proposant aux consommateurs des objets connectés de "la vie quotidienne", associés à des capteurs domotiques ou portatifs, à des...