Matter : tout sur la norme smart home à visée universelle

Matter : tout sur la norme smart home à visée universelle [MATTER] Les premiers produits compatibles avec la norme Matter ont été annoncés au CES 2022. Ils pourront échanger entre eux, quelle que soit leur marque.

Qu'est-ce que Matter ?

Matter est une norme destinée à simplifier l'installation et la configuration des objets connectés en domotique et à assurer la compatibilité entre eux, mais aussi avec les services des assistants vocaux. Les produits ont avec Matter un langage de communication commun. La norme a été initiée fin 2019 sous le nom de Connected Home over IP (CHIP) par Amazon, Apple, Google, en partenariat avec l'Alliance Zigbee (devenue Connectivity Standards Alliance, CSA). 

Sur quels protocoles fonctionne Matter ?

Matter est basée sur IP pour garantir une couche d'interopérabilité et fonctionnera sur la bande de fréquence 2,4 GHz. Elle ne fonctionnera qu'en IPv6. Les objets connectés avec des adresses en IPv4 ne seront donc pas compatibles.  Les appareils utiliseront le Bluetooth Low Energy pour leur mise en service dans un réseau Matter. Ensuite, ils communiqueront par Wifi ou Ethernet pour les applications à large bande passante et par Thread pour les applications à faible bande passante. La norme aura recours par ailleurs à la blockchain pour certifier la provenance de l'appareil et la sécurité des appareils. La sécurité devra être intégrée by design. Matter disposera d'un cryptage AES 128 bits des données entre les appareils et entre les appareils et le cloud. La communication cloud à cloud entre objets restera possible sans utiliser la norme.

Quels produits IoT avec Matter ?

Pour fonctionner, Matter a besoin de couches physiques et de transport (Ethernet, Wifi, Thread, voir ci-dessus) capables de véhiculer de l'IP. Une première spécification du produit matériel a été approuvée en mai 2021 et présentée aux membres afin qu'ils puissent la tester sur une gamme variée de produits, allant des ampoules connectées aux stores, en passant par les systèmes de ventilation et de sécurité ou aux serrures connectées. Un SDK sera rendu disponible au deuxième trimestre 2022. 

Qui participe au lancement de Matter ?

Matter a été initiée par Amazon, Apple et Google, en partenariat avec l'association CSA, anciennement l'Alliance Zigbee. Cette dernière comprend près de 220 entreprises investies dans la maison intelligente travaillent ensemble pour améliorer l'interopérabilité de leurs plateformes domotiques. Les membres de l'association voulant participer au projet de rédaction du cahier des charges peuvent prendre part aux groupes de travail. Ainsi, on peut retrouver dans les groupes de travail des membres de Ikea, Legrand, NXP Semiconductors, Resideo, Samsung SmartThings, Schneider Electric, Signify (anciennement Philips Lighting), Silicon Labs, Somfy, NodOn, Wulian... 

Matter sur Github

Matter est une norme open-source, toute entreprise de l'IoT peut l'implémenter librement. L'implémentation de la norme, le développement des outils de support et leur maintenance sont effectués via la plateforme open source de Github. Depuis mars 2020, les contributions ont permis de répondre à 182 problématiques sur les 291 sujets abordés, d'après les chiffres donnés en avril 2021 par Kevin Po, senior product manager chez Google, qui fait partie de la direction du projet.

Matter chez Netatmo

Netatmo a présenté au CES 2022 son premier produit Matter : un capteur de sécurité intelligent. Equipé d'un
capteur de contact et d'un détecteur de mouvement infrarouge, cet objet connecté vise à alerter l'utilisateur de l'ouverture de porte ou de fenêtre. Avec Matter, il peut entrer en interaction avec plusieurs autres produits connectés, quelle que soit leur marque et, par exemple, déclencher la mise en route du chauffage ou des lumières si une présence est détectée.

Matter chez Infineon

Infineon Technologies, fabricant de semi-conducteurs allemand, a rejoint le projet CHIP en 2020 (devenu depuis Matter) et a participé activement aux groupes de travail portant sur la sécurité. Ses équipes ont notamment travaillé sur les primitives cryptographiques pour le cryptage, l'attestation et l'intégrité des appareils ainsi que les exigences de certification de sécurité des appareils domestiques intelligents. Infineon Technologies a par ailleurs lancé en octobre 2020 un kit d'évaluation pour Raspberry Pi sur la norme.

Quel impact pour les consommateurs ?

Avec ce projet, Apple, Amazon et Google entendent améliorer l'expérience utilisateur de leurs clients en permettant aux objets connectés de leur écosystème, jusqu'à présent non compatibles entre eux, de communiquer ensemble. Les consommateurs n'auront plus besoin de se demander si leur thermostat fonctionnerait avec les interrupteurs d'éclairage ou si leur téléphone parlerait à leurs serrures de porte. 

Dictionnaire de l'IoT