Connected Home over IP : le protocole smart home d'Amazon, Apple et Google

Connected Home over IP : le protocole smart home d'Amazon, Apple et Google Les trois géants américains se sont alliés avec l'Alliance Zigbee pour accroître l'interopérabilité des objets connectés de la maison avec les services vocaux.

Le groupe de travail CHIP a été créé le mercredi 18 décembre 2019 par Amazon, Apple, Google, en partenariat avec l'Alliance Zigbee, afin de rendre compatibles les futurs objets connectés mis sur le marché avec leurs écosystèmes et leurs services vocaux. 

Qu'est-ce que le projet Connected Home over IP ?

Connected Home over IP (CHIP) est un groupe de travail formé à l'initiative d'Apple, Amazon, Google et l'Alliance Zigbee afin de développer un nouveau protocole de communication ouvert dans la maison connectée destiné à faciliter le développement de nouveaux objets connectés compatibles avec les services vocaux fournis par les trois géants du web. Les membres du board de l'Alliance Zigbee sont également conviés à prendre part aux travaux. Parmi ces derniers figurent Ikea, Legrand, NXP Semiconductors, Resideo, Samsung SmartThings, Schneider Electric, Signify (anciennement Philips Lighting), Silicon Labs, Somfy et Wulian.

Quelles sont les particularités de Connected Home over IP ?

Ce nouveau protocole, qui portera également le nom de Connected Home over IP, sera basé sur IP et fonctionnera sur la bande de fréquence 2,4 GHz. Il ne fonctionnera qu'en IPv6, les objets connectés avec des adresses en IPv4 ne seront donc pas compatibles. Son objectif est de compléter les protocoles de la maison connectée. Une première spécification prévue pour fin 2020 permettra de rendre compatible le réseau Zigbee avec les normes Wi-Fi, Thread et le Bluetooth low energy, avant d'intégrer par la suite éthernet ou encore les réseaux cellulaires.

Les outils de support développés par le groupe CHIP utiliseront la plateforme open source de Github. Le groupe de travail a également annoncé mettre au point une conception en sécurité by design.

Quel impact pour les consommateurs ?

Avec ce projet, Apple, Amazon et Google entendent améliorer l'expérience utilisateur de leurs clients en permettant aux objets connectés de leur écosystème, jusqu'à présent non compatibles entre eux, de communiquer ensemble.

Selon des chiffres publiés en septembre par le cabinet IDC, le marché des équipements connectés pour la maison devrait progresser de 23,5% en 2019, avec 815 millions d'objets vendus. Ce chiffre pourrait s'élever à 1,39 milliard en 2023.

Autour du même sujet