Wize : le protocole né dans l'énergie

Wize : le protocole né dans l'énergie Lancé en septembre 2017, la technologie Wize connecte plus de six millions d'appareils dans le monde, principalement des compteurs d'eau.

Définition et fonctionnement de Wize

Mis sur le marché en septembre 2017 par GRDF, Suez et Sagemcom , Wize est un protocole ouvert dont le principe repose sur une communication à distance longue portée. Wize utilise des ondes radio sur une fréquence de 169 MHz afin de garantir une meilleure pénétration pour récolter les données. La présence de Wize au sein de différents équipements ou infrastructures permet de forger un réseau autour d’une activité précise, comme les compteurs électriques. L’opérateur peut ainsi récupérer des données propres à une unité individuelle ou une zone géographique spécifique. Pour ce faire, il passe par différentes "bornes" Wize pour que l’information désirée transite puis remonte jusqu’aux serveurs de l’émetteur. 

Caractéristiques du protocole

Le protocole Wize se distingue essentiellement par un fonctionnement basse consommation et bas débit (à 2 400 bits/secondes). L’usage des fréquences radio permet d’étendre sa présence sur de longues distances par rapport au point d’émission. Un réseau en place peut ainsi couvrir plusieurs dizaines de kilomètres.

D’une manière plus générale, Wize s’inscrit dans la démocratisation des technologies LPWAN (Low Power Wide Area Network). Dans cette optique, le protocole se montre flexible dans sa capacité à moduler les flux de transmission et de données. Le système se révèle avantageux pour l’utilisateur et présente un coût de fonctionnement restreint par rapport à d’autres solutions de déploiement pour collecter ou relayer les informations.

Usages à l’international

Wize permet la mise en réseau d’objets connectés qui peuvent se révéler difficiles d’accès, comme les systèmes enterrés, isolés, ou situés à une profondeur trop importante. Le protocole peut aussi résoudre des contraintes techniques particulières. L’usage de Wize est particulièrement notable dans le secteur de l’énergie et des infrastructures dédiées. En France, les compteurs d'eau de Suez et les Gazpar de GRDF utilisent la technologie Wize. 

A l’échelle internationale, 15 pays et plus de 500 villes l'utilisent en réseau privé local, sur différentes fréquences. Le potentiel de Wize ne se cantonne pas aux réseaux de distribution énergétique. Le protocole est particulièrement adapté aux besoins des industriels en matière d’optimisation des flux de production. De même, cette technologie de communication offre un panel d’applications et de services "smart city" pour la gestion des déchets et l’exploitation des énergies renouvelables.  Au total, plus de six millions de devices étaient connectés à Wize en 2019, dont 4,5 millions gérés par Suez.  

L'alliance Wize

Créée en mars 2017, l'alliance Wize est une association à but non lucratif visant à promouvoir l'adoption de ce réseau IoT dans le monde de l'industrie et des services publics urbains. Elle réunit une quarantaine de membres, dont Lacroix Sofrel, l'IMT Atlantique ou lastart-up ffly4u. La filiale du Cnes Kinéis, qui développe l'IoT satellitaire, a rejoint l'alliance en juin 2019. 

Dictionnaire de l'IoT