Retraite anticipée

La loi de 2010 a modifié les dispositifs de départ anticipé en retraite. Voici les conditions à respecter pour en bénéficier.

Les salariés ayant commencé à travailler jeunes peuvent partir en retraite anticipée. A partir du 1er juillet 2011, l'âge de départ dépend de la date de naissance de l'assuré, de l'âge auquel il a commencé à travailler et du nombre de trimestres cotisés.

Un salarié ayant commencé à travailler avant 16 ans peut partir en retraite :
- s'il est né en 1952, à 58 ans avec 168 trimestres cotisés
- s'il est né en 1953, à 57 ans avec 173 trimestres cotisés ou à 58 ans et 4 mois avec 169 trimestres cotisés
- s'il est né en 1954, à 56 ans avec 173 trimestres cotisés ou à 58 ans et 8 mois avec 169 trimestres cotisés
- s'il est né en 1955, à 56 et 4 mois ans avec 173 trimestres cotisés ou à 59 ans avec 169 trimestres cotisés
- s'il est né en 1956, à 56 ans et 8 mois avec 173 trimestres cotisés ou à 59 ans et 4 mois avec 169 trimestres cotisés
- s'il est né en 1957, à 57 ans avec 173 trimestres cotisés ou à 59 ans et 8 mois avec 1696 trimestres cotisés
- s'il est né en 1958, à 57 ans et 4 mois avec 173 trimestres cotisés
- s'il est né en 1959, à 57 ans et 8 mois avec 173 trimestres cotisés
- s'il est né en 1960, à 58 ans avec 173 trimestres cotisés

Un salarié ayant commencé à travailler avant 17 ans peut partir en retraite :
- s'il est né en 1951, à 59 ans avec 163 trimestres cotisés
- s'il est né en 1952, à 59 ans et 4 mois avec 164 trimestres cotisés
- s'il est né en 1953, à 59 ans et 8 mois avec 165 trimestres cotisés

Un salarié ayant commencé à travailler avant 18 ans peut partir en retraite :
- s'il est né en 1951, à 60 ans avec 163 trimestres cotisés

Concernant les travailleurs handicapés :

Un salarié peut partir en retraite à 55 ans si :
- il est né en 1951 et justifie d'une durée d'assurance validée d'au moins 123 trimestres et d'une durée d'assurance cotisée de 103 trimestres
- il est né en 1952 et justifie d'une durée d'assurance validée d'au moins 124 trimestres et d'une durée d'assurance cotisée de 104 trimestres
- il est né en 1953 ou 1954 et justifie d'une durée d'assurance validée d'au moins 125 trimestres et d'une durée d'assurance cotisée de 105 trimestres
- il est né après 1955 et justifie d'une durée d'assurance validée au moins égale à celle nécessaire pour le taux plein diminuée de 40 trimestres et d'une durée d'assurance cotisée au moins à égale à celle nécessaire pour le taux plein diminuée de 60 trimestres

Un salarié peut partir en retraite à 56 ans si :
- il est né en 1951 et justifie d'une durée d'assurance validée d'au moins 113 trimestres et d'une durée d'assurance cotisée de 93 trimestres
- il est né en 1952 et justifie d'une durée d'assurance validée d'au moins 114 trimestres et d'une durée d'assurance cotisée de 94 trimestres
- il est né en 1953 ou 1954 et justifie d'une durée d'assurance validée d'au moins 115 trimestres et d'une durée d'assurance cotisée de 95 trimestres
- il est né après 1955 et justifie d'une durée d'assurance validée au moins égale à celle nécessaire pour le taux plein diminuée de 50 trimestres et d'une durée d'assurance cotisée au moins à égale à celle nécessaire pour le taux plein diminuée de 70 trimestres

Un salarié peut partir en retraite à 57 ans si :
- il est né en 1951 et justifie d'une durée d'assurance validée d'au moins 103 trimestres et d'une durée d'assurance cotisée de 83 trimestres
- il est né en 1952 et justifie d'une durée d'assurance validée d'au moins 104 trimestres et d'une durée d'assurance cotisée de 84 trimestres
- il est né en 1953 ou 1954 et justifie d'une durée d'assurance validée d'au moins 105 trimestres et d'une durée d'assurance cotisée de 85 trimestres
- il est né après 1955 et justifie d'une durée d'assurance validée au moins égale à celle nécessaire pour le taux plein diminuée de 60 trimestres et d'une durée d'assurance cotisée au moins à égale à celle nécessaire pour le taux plein diminuée de 80 trimestres

Un salarié peut partir en retraite à 58 ans si :
- il est né en 1951 et justifie d'une durée d'assurance validée d'au moins 93 trimestres et d'une durée d'assurance cotisée de 73 trimestres
- il est né en 1952 et justifie d'une durée d'assurance validée d'au moins 94 trimestres et d'une durée d'assurance cotisée de 74 trimestres
- il est né en 1953 ou 1954 et justifie d'une durée d'assurance validée d'au moins 95 trimestres et d'une durée d'assurance cotisée de 75 trimestres
- il est né après 1955 et justifie d'une durée d'assurance validée au moins égale à celle nécessaire pour le taux plein diminuée de 70 trimestres et d'une durée d'assurance cotisée au moins à égale à celle nécessaire pour le taux plein diminuée de 90 trimestres

Un salarié peut partir en retraite à 59 ans si :
- il est né en 1951 et justifie d'une durée d'assurance validée d'au moins 83 trimestres et d'une durée d'assurance cotisée de 63 trimestres
- il est né en 1952 et justifie d'une durée d'assurance validée d'au moins 84 trimestres et d'une durée d'assurance cotisée de 64 trimestres
- il est né en 1953 ou 1954 et justifie d'une durée d'assurance validée d'au moins 85 trimestres et d'une durée d'assurance cotisée de 65 trimestres
- il est né après 1955 et justifie d'une durée d'assurance validée au moins égale à celle nécessaire pour le taux plein diminuée de 80 trimestres et d'une durée d'assurance cotisée au moins à égale à celle nécessaire pour le taux plein diminuée de 100 trimestres

Compte pénibilité et retraite anticipée

les salariés qui possèdent un compte pénibilité peuvent sous certaines conditions demander à bénéficier d'une retraite anricipée à partir de 55 ans. L'activitation de tous les critères de pénibilité le 1er juillet 2016, permettra d'augmenter le nombre de salariés profitant de ce dispositif.

Autour du même sujet

Retraite

Annonces Google