Cotisation retraite : salariés, fonctionnaires... Tout savoir

Cotisation retraite : salariés, fonctionnaires... Tout savoir Régime de base de la Sécurité sociale, retraites complémentaires Agirc-Arrco... Quels sont les barèmes des différentes cotisations à la charge des employeurs et des salariés ?

Le système de retraite français est un système par répartition. Par conséquent, les cotisations prélevées sur les salaires des actifs permettent non seulement d'acquérir des droits, mais également de financer les pensions de retraite des seniors. 

Quelle cotisation retraite au régime général ?

La Caisse nationale d'assurance vieillesse ou CNAV est le principal régime de retraite obligatoire, gérant le régime de base pour les salariés du secteur privé, du commerce, de l'industrie et des services mais aussi pour les fonctionnaires non titulaires. Chaque employeur et chaque salarié versent chaque mois des cotisations sociales, sous deux formes.

L'assurance vieillesse plafonnée est assise sur les salaires dans la limite du plafond de la Sécurité sociale, fixé pour 2022 à  3 428 euros par mois. Sur cette base, le taux de la cotisation employeur est pour l'année 2022 de 8,55%, celui de la cotisation salariée de 6,90%. A cela s'ajoutent des cotisations d'assurance vieillesse non-plafonnées, calculées, elles, sur le salaire, et dont les taux 2021 sont de 1,90% pour l'employeur et de 0,40% pour le salarié au 1er janvier 2022 (ce taux n'a pas bougé depuis 2018 et était de 1,85% et 0,35% en 2016).

Quelle cotisation retraite pour les régimes complémentaires ?

Jusqu'en 2019, deux organismes géraient les retraites complémentaires des salariés : l'Arrco et l'Agirc ; la seconde était réservée aux cadres. Ils ont fusionné le 1er janvier 2019 pour donner naissance à l'Agirc-Arrco. Les cotisations sont calculées à partir d'une assiette incluant salaires bruts, indemnités de congés payés, primes et gratifications, avantages en espèces et en nature, sommes perçues par l'entremise d'un tiers. Elles sont ensuite divisées par tranches. Le barème 2022 (part salariale et patronale) est le suivant :

  • Tranche 1 (jusqu'à 1 fois le plafond de la Sécurité sociale) : 7,87
  • Tranche 2 (de 1 à 8 fois le plafond de la Sécurité sociale) : 21,59%.

Quelle cotisation retraite pour la fonction publique ?

Les fonctionnaires disposent de deux régimes de retraite pour la retraite de base : le SRE pour les fonctionnaires d'Etat et la CNRACL pour les agents de la fonction publique territoriale et hospitalière. Le taux de cotisation retraite s'élève à 11%. Les fonctionnaires ont la possibilité de se constituer une retraite complémentaire auprès d'un régime additionnel (RAFP), dont la cotisation est de 5%

Quelle cotisation retraite pour les indépendants ?

Artisans et commerçants cotisent auprès de la Sécurité sociale des indépendants (SSI), et les exploitants agricoles auprès de la MSA. Pour les premiers, la cotisation pour la retraite de base s'établit à 17,75% (0,6% pour la partie des revenus dépassant 41 136 euros) et à 7% pour la complémentaire (8% pour les revenus compris entre 41 136 euros et 164 544 euros). Les exploitants agricoles doivent s'acquitter de trois cotisations : l'AVA (assurance vieillesse agricole) au taux de 11,55%, la cotisation AVI (3,32%) et la cotisation RCO (4%). 

Retraite