Faire opposition : carte, chèque et prélèvement

Diverses procédures sont prévues pour faire opposition à un chèque, à un prélèvement ou à sa carte bancaire. Certaines demandes doivent être motivées, d'autres pas.

Définition

Faire opposition est une procédure qui permet d'invalider l'utilisation d'une carte bancaire ou d'un chèque dans certaines situations, ou d'empêcher un prélèvement automatique.

Faire opposition à sa carte bancaire

Pour faire opposition à une carte bancaire, deux méthodes sont possibles : la procédure générale d'opposition (irréversible) qui vise à annuler la validité de la carte bleue en contactant le Service interbancaire d'opposition par téléphone au 0.892.705.705, ou la procédure d'opposition ponctuelle (rarement utilisée) afin d'annuler un ordre de paiement spécifique en contactant sa banque par courrier. Une opposition générale est accordée en cas de perte ou de vol de la carte, mais refusée en cas d'escroquerie ou d'abus de confiance. Une opposition ponctuelle est acceptée en cas de vol de la carte ou de vol des informations permettant d'effectuer un paiement par carte, ainsi qu'en cas d'abus de confiance et d'escroquerie (à condition d'en apporter la preuve).

Faire opposition à un chèque

Le titulaire d'un compte bancaire a la possibilité de faire opposition à un ou plusieurs chèques en cas de vol ou de perte du chéquier, et en cas d'utilisation frauduleuse (modification du montant, imitation de signature) d'un chèque. Il est également possible de faire opposition si un bénéficiaire professionnel fait l'objet d'une procédure de sauvegarde, d'un redressement ou d'une liquidation judiciaire. En cas de vol ou de perte, il faut contacter le Centre national d'appels pour les chèques perdus ou volés (CNACPV) au 0.892.683.208 avant d'avertir sa propre agence. De nombreuses banques acceptent les demandes en ligne ou par téléphone, mais il est souvent nécessaire de confirmer l'opposition par courrier en mentionnant les chèques concernés.

Faire opposition à un prélèvement

L'opposition à un prélèvement se réalise en contactant sa banque par téléphone ou par courriel, bien que l'envoi d'un courrier de confirmation soit conseillé afin de conserver une trace écrite. Il est nécessaire d'en faire la demande au plus tard le dernier jour ouvrable avant la date prévue de l'opération, mais plusieurs jours d'avance sont souvent nécessaires pour que la démarche soit validée. Lors de la prise de contact, il faut préciser qu'il s'agit d'une opposition ponctuelle et non pas d'une révocation définitive du mandat de prélèvement.

Autour du même sujet

Relations avec sa banque

Annonces Google