RSE (responsabilité sociale des entreprises) : définition, exemple...

RSE (responsabilité sociale des entreprises) : définition, exemple... De plus en plus d'entreprises souhaitent mettre la RSE au cœur de leur stratégie. Voici la définition de cette notion qui doit être utilisée à bon escient. Le dossier présente également des exemples de stratégie RSE.

RSE : définition

Qu'est-ce que la RSE ? La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est un concept né dans les années 1960. Il désigne la prise en compte, par les entreprises, des préoccupations liées au développement durable dans leurs activités. La RSE consiste, pour une entreprise, à intégrer les préoccupations sociales et environnementales dans ses activités opérationnelles et dans la stratégie de management qu'elle met en place. Il s'agit également, pour une société, d'interagir avec les parties prenantes (clients, fournisseurs...) pour intégrer ces préoccupations dans leurs relations.

Le concept de RSE est né suite aux demandes émanant d'associations écologiques et humanitaires qui exigeaient une meilleure prise en compte des impacts sociaux et environnementaux dans les activités des entreprises. Diverses mesures peuvent être mises en place par les entreprises (grands groupes mais aussi TPE et PME) pour améliorer le bien-être de leurs salariés, mais également la qualité globale des filières d'approvisionnement et de sous-traitance.

En France, les lois Grenelle I et II imposent un devoir d'information pour les sociétés cotées. Il est lié au concept de RSE puisque les groupes concernés doivent informer les tiers des pratiques mises en place pour intégrer les préoccupations sociales et environnementales dans leurs activités. Soulignons également que la loi Pacte (plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises) souhaite légiférer pour faire de la RSE le socle de l'entreprise. La loi sera discutée en septembre 2018 par le Parlement. 

RSE : exemple

Danone, Orange, Carrefour, BNP Paribas, Apple… Nombreuses sont les entreprises à communiquer sur leur stratégie RSE. Mais concrètement, quelles bonnes pratiques peuvent être mises en place par les entreprises ? Voici une liste non exhaustive mais concrète qui permet d'agir au niveau de l'espace de travail, du management ou encore des relations avec les prestataires externes.

  • Opter pour des fournisseurs de gaz ou d'électricité qui proposent une utilisation des énergies renouvelables. Il est par exemple possible d'installer des panneaux solaires dans son siège social. Les entreprises peuvent également installer des ampoules basse consommation ou configurer leurs locaux de manière à réduire l'utilisation du chauffage ou de la climatisation.
  • Mettre en place un système de transport respectueux de l'environnement. Cela peut par exemple se traduire par la mise en place d'un système de navettes ou de covoiturage. Depuis le 1er janvier 2018, les entreprises sont d'ailleurs dans l'obligation de présenter un plan de mobilité qui prend en compte les transports propres.
  • Développer le recyclage et la réduction des déchets. Tri sélectif, réduction progressive de l'utilisation du papier sont notamment des pistes à explorer. Avant de les mettre en place, pensez à "évangéliser" vos collaborateurs.
  • Une stratégie d'achat repensée : Dans leur relations avec leurs fournisseurs les entreprises peuvent instaurer une clause RSE afin de favoriser les sous-traitants qui ont choisi des pratiques responsables, voire qui font partie du secteur de l'économie sociale et solidaire. Ainsi, la stratégie RSE peut devenir "positivement contagieuse". Cela peut aussi passer par des circuits-courts.

Les options décrites ci-dessus concernent avant tout les locaux. Mais une politique RSE réussie doit aussi mettre en place des mesures susceptibles d'améliorer le bien-être des salariés.

  • Instaurer une politique de télétravail. Le télétravail est une option en matière de RSE. Depuis la réforme du Code du travail par ordonnances, il est devenu plus facile pour les collaborateurs de demander à télétravailler.
  • Promotion de la diversité : Dans leur stratégie RSE, les entreprises englobent généralement leur politique en faveur de diversité. Il peut s'agir de l'égalité hommes-femmes, de la diversité des profils, des formations…
  • Formation à la RSE : La RSE ne doit pas être imposée du haut. Elle doit être le fruit d'un dialogue. Les entreprises ne doivent pas hésiter à former leurs salariés et leurs managers qui, une fois sensibilisés, peuvent devenir force de proposition.

RSE en anglais

En anglais, le terme de RSE est connu sous l'acronyme  CSR qui signifier Corporate Social Responsibility. Ainsi la phrase "une entreprise en bonne santé prend la RSE en compte" peut se traduire de la manière suivante : "A healthy company takes the corporate social responsability into account".

Et aussi


 

Vie de l’entreprise

Annonces Google