B2B ou B to B : définition simple de business to business

"B2B ou B to B : définition simple de business to business"

B2B ou B to B : définition simple de business to business Le B2B désigne une relation commerciale qui existe uniquement interentreprises, en opposition aux formes de business impliquant une clientèle non professionnelle ou l'administration. Retrouvez une définition simple et des exemples concrets.

B2B ou B to B : définition de business to business

Le B2B désigne l'ensemble des activités commerciales nouées entre deux entreprises. Le terme anglais complet est business to business et peut s'abréger B2B, B 2 B ou B to B. De manière générale, le B to B concerne tous les moyens utilisés pour mettre en relation ces sociétés et faciliter les échanges de produits, de services et d'informations entre elles. Voici quelques exemples de commerces qui fonctionnent en B2B :  une entreprise qui vend des ordinateurs à une autre entreprise, un prestataire qui vend des logiciels à des sociétés, un grossiste qui vend de la marchandise à une épicerie. 

Le marché B2B concerne un nombre d'acteurs plus limité que celui du grand public et fait donc davantage appel à la personnalisation des produits ou des prestations. Cela se traduit par la mise en place de partenariats privilégiés. Ce commerce interentreprises a lieu aussi bien sur le marché intérieur que sur le marché international, en fonction de la taille des entreprises concernées.

Quelles sont les entreprises B2B ?

Beaucoup de sociétés qui pratiquent le B2B ont également une clientèle de particuliers, quitte à avoir des offres distinctes selon le type de clientèle. Une mutuelle ne présente pas les mêmes garanties et le même prix à une société qu'à un particulier. Cela peut aussi être le cas des opérateurs téléphoniques par exemple avec un abonnement pro ou classique. Toutefois, il existe des entreprises qui entretiennent uniquement des relations avec les professionnels et qui font donc uniquement du B2B. C'est le cas par exemple des éditeurs de logiciels professionnels.

Quelle différence avec le B2C ?

Si le BtoB désigne les échanges interentreprises, le B2C ou B to C qui signifie Business To Consumer, définit les relations entre une entreprise et un particulier. Ce dernier n'est pas un professionnel qui va revendre le produit, mais bien le consommateur final. Dans la galaxie des sigles professionnels, le B to B diffère également du C to C (consumer to consumer), du  A to B (administration to business) ou encore du A to C (administration to consumer).

Quelles sont les tendances du BtoB ?

Dans le domaine du e-commerce, le B2B dépasse le B2C. Une étude de Statista sur la part du B2B et du B2C en France dans les ventes web indique un rapport de 57 contre 43% en 2017 et fournit des chiffres par secteur d'activité. Par ailleurs, le covid semble avoir accéléré la digitalisation des échanges commerciaux entre les entreprises. 

Traduction de B2B ou B to B

B to B : Business to business. The tech compagny decided to expand its B2B commerce, beyond the Silicon Valley. L'entreprise technologique a décidé d'étendre son commerce B2B, au-delà de la Silicon Valley. 

Autour du même sujet

Dictionnaire économique et financier