Redmine : comment installer l'application de gestion de projet (gratuit)

Redmine : comment installer l'application de gestion de projet (gratuit) Application de gestion de projet open source, Redmine a su gagner en popularité jusqu'à venir concurrencer des applications en version propriétaire et payantes. Présentation, tutoriels, prix... Tour d'horizon.

Redmine : c'est quoi ?

Redmine est une application appartenant à la catégorie des logiciels de gestion de projet. Open source, Redmine est gratuit. Sous licence GNU GPL, il pourra être qualifié de logiciel libre. Cette licence permet de l'utiliser pour son propre compte, mais aussi de le redistribuer pour peu d'en redistribuer les versions modifiées.

Ecrit en langage langage Ruby, Redmine s'adosse au framework Ruby on Rails. Il est disponible à la fois pour Linux, Mac, Unix et Windows. Côté base de données, Redmine peut s'adosser à MySQL, PostgreSQL ou SQLite

Redmine recouvre l'ensemble des fonctionnalités clés d'une application de gestion de projet digne de ce nom. Parmi les principales, on retrouve :

  • La gestion multiprojets
  • La gestion de groupes d’utilisateurs
  • Le wiki multiprojets
  • La personnalisation des champs des demandes
  • La gestion de feuilles de route
  • Un forum de discussion par projet
  • Des diagrammes de Gantt pour visualiser l’avancement d’un projet
  • Etc.

Comment utiliser Redmine ?

Comme la plupart de ses concurrents, Redmine bénéficie de tutoriels pour apprendre à se servir de son environnement de gestion de projet open source dans les règles de l’art. A noter que l'outil est principalement utilisé avec la méthode agile Scrum.

L'interface de Redmine est en mode web. Ce qui permet d'installer l'outil sur un serveur internalisé ou sur le cloud public de son choix. © JDN / Capture

Sur le site du projet open source, un guide d'utilisation de Redmine est disponible en français. Il  recouvre les phases d'installation et de migration, d'administration avec différentes dimensions (projet, utilisateur, groupe de collaboration...) et de configuration avancée (gestion de versions, des notifications, de l'authentification...).

Comment installer Redmine avec Bitnami Redmine Stack ?

Après avoir téléchargé Redmine sur le site du projet ou sous forme d'image Docker, il est d'abord nécessaire d'installer Bundler pour gérer les dépendances gems de Ruby. Puis viennent la phase de déploiement et de paramétrage de la base de données, et celle de la configuration de l'environnement en tant que tel (voir le tutoriel en français sur le site du projet open source).

Pour faciliter le processus, on pourra se tourner vers Bitnami Redmine Stack. Il s'agit d'un programme d'installation tout-en-un. Il vous aide à installer Redmine sur votre ordinateur très facilement et gratuitement, et ce quel que soit le système d'exploitation utilisé (Windows, Linux, Mac).

Quel est le prix de Redmine ?

Comme indiqué plus haut, Redmine est une solution open source, utilisable "librement". Elle bénéficie néanmoins d'une distribution commerciale, payante, qui a su s'imposer sur le marché. Baptisée Easy Redmine, elle étend les fonctionnalités de l'environnement pour faciliter la gestion de projets complexes. Commercialisé en mode cloud par l'éditeur londonien Easy Software, elle affiche un prix d'entrée de 58 euros par mois pour 25 utilisateurs.

L'offre d'Easy Software comprend une série d'extensions complémentaires. Ils couvrent la gestion de ressources, la gestion agile et le DevOps, la gestion financière, la gestion électronique de document (GED), le CRM BtoB ou encore le help desk.

A la différence de GitLab, Redmine s'articule autour d'un moteur de workflow orienté événements. © JDN / Capture

Les thèmes Redmine

Redmine dispose d’un répertoire de thèmes graphiques assez riche et éclectique développés par l'écosystème et la communauté gravitant autour du projet open source.

Parmi les templates graphiques plus récents développés pour Redmine, on peut citer Boostmine, Zenmine, Abacus Office, Gitmike ou encore SASS. Certains sont des thèmes commerciaux, payants, d'autres sont open source.  

Les plugins Redmine

Redmine étant un logiciel de gestion de projet open source, il bénéficie régulièrement de plugins (comme ceux proposés par Easy Software) qui permettent d’améliorer ses fonctionnalités. De nombreux développeurs s’attèlent ainsi à rendre Redmine le plus performant possible. Ils permettent de choisir une ergonomie et de bénéficier d'une déclinaison adaptée aux smartphones.

Baptisé Theme changer, un plugin est conçu pour gérer la sélection et l'installation des thèmes graphiques une fois Redmine installé. Sur son site web, le projet open source détaille pas à pas comment développer un thème à façon

L'API Redmine

Redmine expose certaines de ses données via une API REST. Celle-ci prend en charge les formats XML et JSon avec des ressources telles que : issues, projects, users, time entries, wiki pages, et bien d’autres encore. A ces ressources peuvent être appliquées des opérations basiques (create, update, delete).

Redmine pour le ticketing

Redmine propose simultanément la gestion de projets et de tickets. Beaucoup le considèrent d’ailleurs comme un outil de ticketing gratuit idéal pour la gestion de tickets multicanaux dans le cadre du support IT.

Redmine vs Jira

Jira est sans doute le plus connu des concurrents de Redmine. S’il bénéficie de fonctionnalités supérieures avec pas moins de 3 000 applications tierces intégrées, son prix et sa lourdeur sont deux éléments qui contrebalancent ses points forts face à Redmine. 

Redmine vs GitLab

GitLab est une plateforme de built logiciel reposant sur Git. Développé par GitLab Inc, il recouvre suivi des bugs, intégration continue et livraison continue (CI/CD). Des domaines sur lesquels Redmine n'est pas présent. Rien que pour gérer la gestion d'accès aux dépôts de codes sources, ce dernier doit faire appel à des outils tiers.

En revanche, Redmine permet de créer, personnaliser et orchestrer des processus d'allocation et de gestion d'événements (bugs, défauts...) via une console baptisée Trackers. Via son système de gestion des problèmes, GitLab n'offre pour l'heure pas le même degré de personnalisation.