Extension sur un navigateur : définition et exemples

Semblable à un plugin, une extension de navigateur permet d'ajouter de nombreuses capacités et fonctionnalités de service web à ce dernier. De l'absence de publicité à une personnalisation de l'interface, que ce soit sur Chrome ou Firefox, vous devenez maître de la situation.

Qu'est-ce qu'une extension sur un navigateur ?

Lorsque l’on surfe sur Internet, il est possible d’installer une extension de navigateur. Celle-ci permet de modifier votre interface utilisateur et d’ajouter tout un tas de fonctionnalités Web. Tel un plugin, mais à ne pas confondre avec ce dernier, l’extension est un logiciel qui personnalise le navigateur. On l’appelle également « Add-on », « Module additionnel » ou encore « Addin ». Elle agit uniquement sur le comportement du navigateur, quel qu’il soit, et non sur ses différentes caractéristiques. Elle sert donc à rendre la navigation Web plus plaisante, voire plus rapide et beaucoup plus performante. Il arrive que certains sites invitent d’ailleurs les internautes à télécharger des extensions pour lire des contenus, notamment interactifs.

Comment installer une extension sur son navigateur ?

Le téléchargement et l’installation d’une extension de navigateur sont faciles et instantanés. Généralement, il faut commencer par ouvrir le navigateur, puis rechercher et sélectionner l’extension que l’on souhaite avant de cliquer sur « ajouter » pour l’installer. Il arrive au moment de l’installation que des extensions indiquent si elles ont besoin d’informations supplémentaires ou d’une autorisation pour poursuivre la manipulation. Une fois l’installation terminée, l’extension peut se situer soit à proximité de votre barre d’adresse sous la forme d’une icône, soit dans les paramètres du navigateur.

Dans le cas du navigateur Mozilla Firefox par exemple, l’installation ne se fait pas tout à fait de la même façon. L’utilisateur doit se rendre dans un premier temps dans les modules complémentaires dans le menu du navigateur, puis dans « Extensions ». L’icône sous forme de roue dentée permet ensuite d'entrer dans les paramètres propres à cette catégorie. À cet endroit, l’internaute peut réaliser des mises à jour des extensions qu’il possède déjà, mais également effectuer de nouvelles extensions.

Attention tout de même à ne pas trop en installer ! Plus le navigateur contiendra d’extensions, plus il y aura de ralentissements. Il ne faut donc pas hésiter de temps en temps à faire le tri parmi les plugins, à supprimer certains, voire à désactiver ceux qui ne sont pas nécessaires. Il arrive aussi que des extensions soient devenues obsolètes depuis leur installation et ne soient plus utilisables. On appelle cela un problème de certificat. La vigilance est également de mise vis-à-vis de certaines extensions qui peuvent s’avérer dangereuses et qui ne font rien d’autre que traquer, surveiller, voler les mots de passe et bien d’autres choses.

Exemples d'extensions connues sur Chrome

Les extensions de navigateurs sont nombreuses, peu importe que l’on surfe avec Internet Explorer, Mozilla Firefox, Google Chrome, Chrome mobile, Opera ou encore Safari. Parmi les plus utilisées, figurent celles qui permettent de bloquer la publicité sur les sites Internet, comme « Adblock » ou « uBlock Origin ». Si elles rendent confortable la navigation, il est parfois nécessaire de les désactiver pour lire certaines vidéos. Viennent ensuite les extensions permettant de traduire du texte d’une langue à une autre, telles que « Google Traduction » ou « XTranslate ». Il est également possible de protéger davantage sa navigation, grâce à « HTTPS Everywhere ». Cette dernière permet de se prémunir de la surveillance de contenu. D’autres utilisateurs préféreront installer des extensions pour améliorer leur barre de recherche : météo (« Weather Forecast »), actualités (« Le Parisien ») et jeux figurent parmi les extensions les plus sollicitées pour customiser ne serait-ce que sa page d’accueil.

Les acteurs

Chaque navigateur possède ses acteurs principaux. Dans le cas de Mozilla Firefox et Google Chrome, qui sont, rappelons-le, les navigateurs les plus utilisés, « Office Online » figure en haut du podium pour ceux qui ne bénéficient pas de logiciels de bureautique sur leur ordinateur. Il est suivi de près par « AdBlock », très populaire pour bloquer les vidéos publicitaires et les fenêtres pop-up.

Autour du même sujet

Extension sur un navigateur : définition et exemples
Extension sur un navigateur : définition et exemples

Qu'est-ce qu'une extension sur un navigateur ? Lorsque l’on surfe sur Internet, il est possible d’installer une extension de navigateur. Celle-ci permet de modifier votre interface utilisateur et d’ajouter tout un tas de fonctionnalités Web. Tel un...