ERP ou PGI : définition, rôle et caractéristiques

Afin d'optimiser les flux d'organisation interne de son entreprise, il est indispensable de disposer des bons outils. Pour le pilotage d'un service ou d'une structure dans son ensemble, l'ERP (ou PGI) s'impose comme une solution viable et efficace. Elle est capable de répondre à des besoins disparates, notamment en matière de logiciel pour la gestion de base de données.

Qu’est-ce qu’un ERP ou PGI ?

Le PGI et l’ERP sont deux termes qui désignent la même chose. À savoir, un progiciel de gestion intégré qui couvre l’ensemble de l’organisation et des fonctions d’une entreprise. L’ERP se révèle polyvalent et, par conséquent, s’inscrit dans une stratégie entrepreneuriale globale. Il se constitue de modules et d’outils pour réaliser différentes tâches. Afin de rendre son exploitation pertinente et cohérente par rapport aux objectifs présentés, il assure l’uniformité des informations à travers une gestion de base de données performantes, pérennes et adaptables à toute forme de structure. Pour résumer, l’ERP possède plusieurs modules ou logiciels indépendants qui sont reconnus et utilisés à partir d’une base de données commune. Il permet d’améliorer l’organisation de l’entreprise et de minimiser les coûts liés à son usage.

À quoi sert un ERP ?

Les fonctionnalités d’un ERP sont aussi nombreuses que complémentaires. La supervision et le pilotage de différentes opérations internes sont pris en charge. L’ERP s’impose alors dans plusieurs domaines :

  • comptabilité et finance : facturation, trésorerie ;
  • logistique, transport et gestion des stocks ;
  • gestion des ventes et des achats ;
  • planification de la production ;
  • ressources humaines et paie ;
  • management de projets ;
  • sous-traitance, maintenance et suivi qualité ;
  • gestion commerciale et fournisseur : suivi, fidélisation…

L’ERP s’avère un excellent substitut à plusieurs logiciels dédiés à des tâches spécifiques qui, eux, ne peuvent bénéficier d’une standardisation du travail effectué et des flux de données.

Quelles sont les caractéristiques d’un ERP ou PGI ?

Pour être qualifiée d’ERP ou de PGI, une solution d’intégration doit présenter les particularités suivantes :

  • L’ERP est issu d’un développeur unique.
  • Assurer une filière de gestion ou couvrir tous les processus internes à une entreprise.
  • Mise à jour en temps réel des informations après modifications sur l’ensemble des modules pour faciliter la transversalité entre les services. Issues d’une base unique, les données se distinguent alors par leur unicité.
  • La traçabilité des opérations réalisées avec pistes d’audit pour vérifier l’origine des informations.

L’interconnectivité entre fonctions et informations se révèle donc complémentaire à l’uniformisation des processus propres à une entreprise. De plus, l’ERP est en mesure de transformer l’aspect transactionnel des données en flux utile.

Traduction

L’ERP est un acronyme anglais pour « Enterprise Resource Planning ». Le PGI est son équivalent français. Ce dernier signifie « Progiciel de Gestion Intégré ».

Exemple :

L'ERP (ou PGI) a permis à lui seul d'optimiser l'organisation interne de l'entreprise.

ERP has in itself managed to optimise the company's internal organisation.

Autour du même sujet

ERP ou PGI : définition, rôle et caractéristiques
ERP ou PGI : définition, rôle et caractéristiques

Qu’est-ce qu’un ERP ou PGI ? Le PGI et l’ERP sont deux termes qui désignent la même chose. À savoir, un progiciel de gestion intégré qui couvre l’ensemble de l’organisation et des fonctions d’une entreprise. L’ERP se révèle polyvalent et, par...