IDE en informatique : définition pratique et détaillée

Afin de répondre aux besoins des développeurs, l'integrated development environment (ou IDE) propose un panel d'outils dédiés à la programmation. Sur la base d'un langage spécifique, comme Java ou Python, il est plus simple d'appréhender un projet de développement. Par exemple, la création d'un logiciel ou d'une application Web. Quels sont les particularités et les avantages d'un IDE ?

Qu’est-ce qu’un IDE en programmation informatique ?

Dans le domaine du développement informatique, l’IDE (ou Integrated Development Environment) regroupe un ensemble d’outils spécifiques. Ceux-ci sont dédiés aux programmeurs afin qu’ils puissent optimiser leur temps de travail et améliorer leur productivité. Autrement dit, l’IDE facilite la mise en œuvre de projets tels que le développement de logiciels ou d’applications.

Pour cela, il assure l’automatisation de certaines tâches et peut éventuellement réaliser des opérations de simplification du langage, comme Java ou Python. De nombreux IDE proposent aussi des services annexes, comme la gestion de projet, la création de prototypes ou encore l’organisation et la planification des travaux. On peut donc considérer l’IDE comme une trousse à outils. Certains d’entre eux sont utilisables individuellement. D’autres, en revanche, offrent une complémentarité bienvenue afin de pouvoir disposer de leurs fonctionnalités respectives sur un même projet.

Quelles sont les catégories d’outils que doit contenir un IDE ?

Afin de pouvoir appartenir à la catégorie des IDE, un produit doit posséder un minimum d’outils. Certains sont de base et d’autres dépendent du fabricant et des variantes de programmation. Ces dernières résultent du type de projet entrepris, comme le développement d’un logiciel ou de l’écriture d’une application Web. Voici une liste non exhaustive des principaux composants d’un IDE :

  • Un éditeur de texte et de code source ;
  • Un créateur d’interface graphique ;
  • Un outil de tests automatiques pour s’assurer de la stabilité de l’application ;
  • Un contrôleur de versions ;
  • Un compilateur ;
  • Un éditeur de liens et de base de données ;
  • Un débogueur en ligne ;
  • Un outil d’analyse des exigences ;
  • Un moteur de recherches compatible avec différents langages de programmation ;
  • Un modélisateur…

Acteurs

On rencontre de nombreux integrated development environment. Parmi les plus réputés (et les plus utilisés), on peut évoquer Eclipse, un IDE très apprécié pour la compilation, l’exécution et le débogage d’applications. Développé par Microsoft, Visual Studio dispose de fonctionnalités similaires et permet de programmer des applications Web avec modification du code source. Il est même possible de se servir d’un IDE en ligne, comme Cloud9 IDE, un open source compatible avec plusieurs langages informatiques, comme Java ou Python.

Traduction

IDE est l’abréviation pour « Integrated Development Environment ». Cette dénomination anglaise peut être traduite par « environnement de développement intégré ». Dans ce cas, on peut également employer l’acronyme EDI.

Exemple :

L'entreprise met en place l'IDE pour faciliter le travail des développeurs en automatisant certaines taches.

The company has implemented an IDE to make web developers' tasks easier by automating certain tasks.

Autour du même sujet