Prototype informatique : définition concrète et détaillée

En informatique, un prototype fonctionne de la même manière que dans l'industrie. Avant de lancer n'importe quel produit sur le marché, il est recommandé aux programmeurs de logiciel de mettre en œuvre un prototype ou une maquette. Cela leur permet de tester la conformité de leur conception.

Qu’est-ce qu'un prototype ?

Le prototypage logiciel (Software Prototyping) se réfère à l’ensemble des activités de fabrication de prototype pour les logiciels. Cela représente des moutures incomplètes du logiciel en cours de développement. De cette manière, un prototype permet de se référer de différentes manières interactives à des scénarios d’utilisation du logiciel, pour en homologuer les orientations. La simulation ne couvre toutefois que certains aspects du programme et peut être méconnaissable par rapport au produit final.

À quoi sert le prototype en informatique ?

Le premier jet d’un programme est, généralement, écrit plusieurs fois. Le concepteur évite ainsi de se bloquer dans des choix erronés, qu’il lui serait difficile de modifier une fois le logiciel créé dans le langage final.

De cette manière, une maquette génère ses entrées-sorties sur des fichiers virtuels. Cela permet la mise en place de tests de fonctionnalité et de demander l’opinion des futurs consommateurs. De son côté, le prototype intervient sur le réseau et sur des fichiers réels de la société. À cette étape, les optimisations sont les seules choses qui lui font défaut. Le final du prototype sera la réécriture, dans son intégralité ou en partie, en langage compilé. Ce langage compilé permettra son utilisation intensive sans usage excessif des ressources.

Quels sont les différents types de prototypes ?

Il existe de nombreuses variations d’achèvements et de démarches pour créer différentes interprétations de maquettes de prototypes. Nielsen, en 1994, différencie, dans la conception d’un logiciel, deux procédés de prototypages, selon le degré d’interactivité donné par le prototype.

Le prototype horizontal se consacre à l’interface. C’est une maquette stable, où l’on retrouve les éléments de l’interface (menus, boutons, champ de saisie, etc.), ainsi que l’agencement général. Ce prototype horizontal permet une version démonstrative du logiciel, pour avoir des retours des financeurs du produit, comparé à leurs besoins de départ. Cela permet aussi l’approbation des requêtes de l’interface utilisateur. Pour finir, cela permet une estimation du déroulement de la mise en œuvre en temps, en charge et en coût de travail.

Le prototype vertical utilise une partie des fonctionnalités, afin que le consommateur puisse simuler un scénario d’utilisation standard, une activité complète et significative du logiciel. Cela apporte des spécificités sur la complexité des demandes, comparé aux fonctionnalités actuelles du logiciel (selon le cas). Cela permet aussi le dimensionnement du précepte de données, les dimensions du réseau, les nécessités d’interaction de l’interface et le niveau de réussite. Pour finir, le prototype vertical permet l’évaluation du volume de données à envisager.

Traduction

Si je n'avais pas fait le prototype informatique, mon projet aurait été un échec.

If I had not created a prototype, my project would have been a real failure.

Autour du même sujet