Vi éditeur de texte informatique : définition et applications pratiques

Que l'on souhaite modifier des fichiers ASCII ou écrire des lignes de commande, il est nécessaire d'employer un éditeur de texte adapté à ce type de travail. Fonctionnant sous système Unix, notamment Linux, Vi s'avance comme un outil pratique qui demande un petit temps de familiarisation pour en apprécier tout le potentiel. En quoi consiste Vi ? Quelles en sont les principales caractéristiques ?

Qu’est-ce que l’éditeur de texte Vi ?

Conçu par Bill Joy en 1976, Vi est un éditeur de texte informatique présent sur la plupart des ordinateurs équipés d’un système Unix, comme Linux. Il s’agit d’un outil aussi pratique que fonctionnel pour les développeurs, ainsi que les utilisateurs avertis.

Concrètement, l’éditeur de texte Vi offre un champ d’application assez large, notamment en ce qui concerne le domaine de la programmation et l’écriture de lignes de commande. Il se distingue par une configuration moins gourmande en mémoire que ses concurrents et se veut plus réactif au démarrage.

Le succès de Vi a engendré la création de nombreuses variantes et clones, comme Elvis, Vim, Vile, Nvi ou Bvi. Les différentes dénominations proches de Vi facilitent la confusion. De plus, le principe de base reste le même, tout comme les fonctionnalités des éditeurs en question.

Quelles sont les principales utilisations de Vi ?

Comme tout éditeur de texte, Vi dispose des outils nécessaires à l’administration d’un système ou encore à la programmation de logiciels. Il est également très pratique pour modifier ou écrire des fichiers ASCII. Attention à ne pas le confondre avec un traitement de texte. Celui-ci propose une mise en forme et s’axe sur un contenu textuel. L’éditeur convient davantage pour la rédaction de lignes de codes. Il utilise des fichiers de plein texte, tandis que le format propre au traitement est plus complexe, car il se base sur des informations de structuration et/ou de présentation.
Vi est un éditeur de texte plein écran qui permet essentiellement :

  • l’ouverture d’un ou de plusieurs fichiers ;
  • l’ajout, la modification et la suppression de lignes de texte ;
  • le paramétrage de macro-commandes ;
  • l’indentation (intégration d’espaces et de tabulations sur une ligne) automatisée dans un code source, notamment pour écrire un langage de programmation ;
  • une reconnaissance des arguments pour une exécution automatique des commandes ;
  • la gestion des encodages de caractères.

Quelles sont les caractéristiques de Vi ?

Vi est un éditeur de texte modal. On distingue le mode commande qui est employé pour réaliser des tâches en série. Les séquences en question se composent de touches simples. Quant au mode insertion, il permet d’intégrer le texte saisi dans le document souhaité. À noter que les dernières versions de Vi proposent des indicateurs pour signaler dans quel mode on travaille. Il peut s’agir d’une barre d’état ou d’un visuel spécifique. L’intérêt de cet ajout ? L’attribution des touches et des boutons est dissemblable d’un mode à l’autre. Ce qui peut s’avérer déstabilisant pour un utilisateur novice.

Autour du même sujet

Vi éditeur de texte informatique : définition et applications pratiques
Vi éditeur de texte informatique : définition et applications pratiques

Qu’est-ce que l’éditeur de texte Vi ? Conçu par Bill Joy en 1976, Vi est un éditeur de texte informatique présent sur la plupart des ordinateurs équipés d’un système Unix, comme Linux. Il s’agit d’un outil aussi pratique que fonctionnel pour les...