Boot d'un ordinateur : définition technique et étapes du démarage

Le fonctionnement d'un ordinateur est régi par différents processus, notamment pour démarrer le système d'exploitation. On parle alors de boot pour réaliser les étapes d'amorçage d'une unité informatique et assurer sa mise en route. En quoi consiste ce principe ? Comment se déroule-t-il pour que l'on puisse utiliser son PC ?

Qu’est-ce qu’un boot ?

Le boot n’est autre que la procédure de démarrage ou de redémarrage d’un ordinateur. Pour effectuer ces opérations, le processus se sert d’un chargeur d’amorçage. Celui-ci repose sur le même principe de fonctionnement qu’un logiciel. Il sollicite le BIOS pour assurer le lancement du système d’exploitation qui se trouve généralement sur le disque dur interne de l’unité centrale.

On distingue le cold boot, soit le démarrage à froid, du warm boot (ou le démarrage à chaud). Ce dernier recharge le programme initial sans pour autant réaliser un véritable redémarrage qui demande une coupure de l’alimentation.

À noter qu’il est possible de configurer des périphériques « bootables », comme des CD ou des clefs USB. En cas de dysfonctionnement, cela permet de changer l’ordre de priorité pour démarrer sur l’emplacement souhaité et ainsi mener à bien les opérations de maintenance ou d’installation.

Quelles sont les étapes de démarrage d’un ordinateur ?

Par le biais d’une priorisation effective, le démarrage d’un ordinateur respecte un protocole rigoureux pour lancer les éléments nécessaires à son fonctionnement. Ce qui suit présente les différentes phases d’exécution :

  • Le Power-Good : la mise sous tension envoie un signal à la carte mère afin d’initialiser le processeur. Il s’agit d’un contrôle préliminaire pour assurer la continuité de l’alimentation ;
  • Le POST : un test de vérification sur l’ensemble des composants matériels ;
  • Les ROM d’extension dédiés aux périphériques : il s’agit d’exécutables embarqués qui utilisent un contrôleur de stockage ou des bus informatiques afin de reconnaître les périphériques en question depuis les registres de configuration ;
  • Affichage des configurations : le BIOS est paramétré pour afficher certaines informations liées au matériel et à l’état du système ;
  • Lancement du système d’exploitation : cette dernière étape concerne l’amorçage en lui-même du système d’exploitation afin que celui-ci prenne le relais, notamment en ce qui concerne la gestion de la mémoire cache.

Acteurs

Étant donné que le BIOS sert à la phase d’amorçage du système d’exploitation, les grands acteurs du marché demeurent AMI, ainsi que Phoenix Technologies. À noter qu’il existe une corrélation entre BIOS et carte mère. De nombreux fabricants développent alors leur propre système, comme MSI ou Intel.

Traduction

Bien qu’il soit un terme couramment employé dans le langage informatique, l’anglicisme « boot » peut se remplacer par les appellations françaises suivantes : « démarrage d’un ordinateur » ou « procédure de démarrage d’un ordinateur ». On parle également d’amorçage, qui peut être traduit par « bootstrap ».

Exemple :

Surveiller le boot de l'ordinateur permet de vérifier qu'il démarre dans de bonnes conditions.

By monitoring the computer's boot, you can make sure it starts up in good conditions.

Autour du même sujet

Boot d'un ordinateur : définition technique et étapes du démarage
Boot d'un ordinateur : définition technique et étapes du démarage

Qu’est-ce qu’un boot ? Le boot n’est autre que la procédure de démarrage ou de redémarrage d’un ordinateur. Pour effectuer ces opérations, le processus se sert d’un chargeur d’amorçage. Celui-ci repose sur le même principe de fonctionnement qu’un...