ROM (mémoire informatique) : définition concrète et caractéristiques pour le mobile

En informatique, on distingue deux types de mémoires. La RAM, qui n'est autre que la mémoire vive, et la ROM, parfois présentée sous le terme de mémoire morte. En quoi consiste cette dernière ? Quelle est son utilité pour un ordinateur ou un téléphone mobile ?

Qu’est-ce que la mémoire ROM ?

Également appelée mémoire morte ou mémoire en lecture seule, la ROM permet de stocker des données sur un disque dur. Elle a la particularité d’être non volatile. C’est-à-dire qu’elle n’efface pas le contenu si l’appareil en question (ordinateur, smartphone, tablette…) est mis hors tension. De ce fait, l’absence d’alimentation électrique n’a aucune incidence sur son stockage.

On distingue plusieurs usages concrets pour la ROM. Par exemple, l’installation de microprogrammes pour périphériques ou appareils high-tech. Les données indispensables au bon démarrage d’un ordinateur et du lancement du système d’exploitation sont également concernées. Cela passe notamment par le BIOS, le POST, le chargeur d’amorce ou encore le Setup CMOS. Le stockage de facteurs de conversion et de tables de constantes est aussi intégré dans une ROM.

Il existe plusieurs types de ROM qui possèdent des caractéristiques distinctes :

  • ROM : la version standardisée de la mémoire morte ;
  • PROM : une programmation unique est possible ;
  • EPROM : la programmation et l’effacement sont accessibles à l’utilisateur ;
  • UVPROM : parfois appelé Flash EPROM, il s’agit d’une mémoire programmable dont les données peuvent être supprimées dans une chambre à UV ;
  • EEPROM : cette mémoire succède à la précédente. Elle dispose des mêmes spécificités, si ce n’est que les effacements de données se font électriquement.

Comment fonctionne la mémoire ROM ?

Pour fonctionner, la ROM peut se présenter comme un composant de la carte mère, notamment pour la prise en charge du BIOS. On parle alors de mémoire CMOS. Ce qui permet de veiller à l’amorçage du système. À l’origine, il n’était pas possible de modifier une ROM. On pouvait simplement la lire. Depuis la sortie de différents modèles de ROM, il est possible de modifier, programmer et effacer le contenu. Contrairement à la RAM qui dispose d’une mémoire volatile dépendante d’une alimentation électrique, la ROM reste permanente, car elle est en lecture seule.

Quelle est la mémoire ROM sur un téléphone ?

Pour un téléphone portable ou un smartphone, la ROM n’est autre que la mémoire de stockage. Traduite en giga-octets (Go), elle fait office de disque dur. Elle permet d’intégrer un système d’exploitation et toutes les fonctionnalités afférentes à son usage. La ROM prend également en compte l’installation d’applications, de logiciels, de musiques, ainsi que le stockage de vidéos, textes (SMS) et photos.

Dans le domaine de la téléphonie mobile, l’accès à la ROM est restreint, voire bloqué, afin de ne pas modifier les fichiers du système. À noter que la présence du système d’exploitation et de certaines fonctionnalités de base, comme un microprogramme, explique la différence entre la ROM affichée dans les caractéristiques de l’appareil en question et la capacité de stockage réelle.

Autour du même sujet

ROM (mémoire informatique) : définition concrète et caractéristiques pour le mobile
ROM (mémoire informatique) : définition concrète et caractéristiques pour le mobile

Qu’est-ce que la mémoire ROM ? Également appelée mémoire morte ou mémoire en lecture seule, la ROM permet de stocker des données sur un disque dur. Elle a la particularité d’être non volatile. C’est-à-dire qu’elle n’efface pas le contenu si...