Plateforme IoT : qu'est-ce que c'est et comment bien la choisir ?

Plateforme IoT : qu'est-ce que c'est et comment bien la choisir ? La plateforme IoT permet de piloter avec granularité plusieurs objets connectés et réseaux. Tour d'horizon de cet "agrégateur de données" devenu indispensable pour tous les secteurs souhaitant administrer leurs objets.

Qu'est-ce qu'une plateforme IoT ?

Une plateforme IoT est un logiciel gérant la connexion et le pilotage des objets connectés dans un cloud pour collecter, stocker, corréler, analyser et exploiter leurs données, mais aussi pour assurer leur management. 

D'après une publication d'IoT Report, il y aurait plus de 620 plateformes IoT dans le monde. "Plusieurs facteurs expliquent cette explosion : chaque opérateur a dû développer la sienne pour tester son réseau IoT et les capteurs associés (comme Objenious avec ses plateformes IoT SPOT et GetWay ou Orange avec Live Objects, ndlr). Les ESN ont voulu pour leur part profiter de leur expérience dans le développement d'applications pour créer leur plateforme et, en parallèle, des entreprises ont créé leur propre plateforme pour répondre à leurs besoins métiers, comme Siemens l'a fait avec MindSphere, et beaucoup de ces plateformes ne sont pas commercialisées", explique Jacques le Conte, CEO de Kuzzle, un éditeur français de plateforme IoT open-source qui enregistre plus de 300 000 téléchargements.

Comment choisir sa plateforme IoT ?

Choisir la bonne plateforme parmi les 620 existantes paraît impossible. "Il n'est pas question de faire un benchmark des 620 plateformes pour savoir laquelle est la meilleure, mais de bien définir ses besoins pour déterminer celle qui y répond", conseille Jacques le Conte. Pour lui, il est ainsi essentiel de lister des critères d'évaluation selon ses nécessités : où sont hébergées les données, quel est le niveau de sécurité, etc. "Il ne faut pas non plus négliger l'organisation de l'entreprise pour faire son choix : si une équipe dédiée sera créée ou s'il faut du no-code pour simplifier la prise en main par les utilisateurs, si des ressources seront alloués à ce sujet, etc", poursuit le CEO de Kuzzle. De son côté, Jean-François Duboc, directeur business development chez la société de services informatiques FPT Software en France, souligne l'importance de prendre en compte les caractéristiques du site de déploiement : "Personne n'a la même infrastructure, ce qui fonctionne en France ne fonctionne pas forcément ailleurs, si l'accès aux réseaux ou les spécifications sont différents."

Quelles différences entre plateformes propriétaires et plateformes open-source ?

Parmi les nombreuses plateformes IoT disponibles sur le marché, deux types sont à distinguer : les propriétaires et les open-source. Les plateformes propriétaires (PaaS, Plateforme As A Service) permettent le partage des responsabilités, car le prestataire aura la charge du maintien opérationnel de tous les environnements. "La plateforme d'AWS utilise certes des briques open-source dans son développement mais elle n'est pas en elle-même une plateforme open-source", souligne Jacques le Conte. 

Les plateformes open-source demandent plus de temps et de technique, vu qu’elles nécessitent le développement de l’ensemble des services, la maintenance des outils, de l’infrastructure et des applications, mais elles sont ouvertes. Les développeurs peuvent en modifier le code pour l'adapter à leurs besoins et ils bénéficient de l'apport de l'ensemble de la communauté pour renforcer les paramètres de sécurité par exemple.

Quel rôle dans l'IoT device management ?

La gestion des périphériques est primordiale au sein de tout système IoT. Une fois qu'un device est installé, il faut s'assurer qu'il fonctionne bien, que les données soient remontées correctement et que les piles ne soient pas déchargées. Cela s'effectue par le device management, qui se caractérise par :

  • le provisionnement et l’authentification des objets connectés ;
  • leur configuration et leur contrôle ;
  • leur surveillance et diagnostic ;
  • leurs mises à jour et la maintenance du logiciel

En octobre 2021, Kuzzle a enrichi sa plateforme d'une fonctionnalité de device management en open-source. "La scalabilité de la plateforme et cette fonctionnalité de device management sont essentielles pour le passage à l'échelle, un sujet phare dans l'IoT", souligne Jacques le Conte.

Dictionnaire de l'IoT