Multi-connectivité : les avantages à doter ses objets connectés de plusieurs protocoles

Multi-connectivité : les avantages à doter ses objets connectés de plusieurs protocoles Avec ses avantages, la multi-connectivité des IoT est en passe de s'imposer comme LA nouvelle norme. Définition, fonctionnement, contraintes, zoom sur la multi-connectivité des objets connectés.

Qu'est-ce que la multi-connectivité ?

Comme son appellation le laisse facilement deviner, la multi-connectivité décrit une nouvelle méthode de connectivité des objets connectés qui ne repose plus exclusivement sur une seule technologie, mais sur plusieurs simultanément. Autrement dit, il ne s’agit plus de se baser sur un seul réseau ou sur un seul protocole de communication, mais de permettre aux objets connectés d’utiliser différents réseaux ou protocoles selon les besoins. Alors que la mono-connectivité régulait jusqu’alors l’univers des IoT, la multi-connectivité, de par son fonctionnement et ses nombreux avantages, s’impose progressivement comme la nouvelle solution à mettre en œuvre. De nombreuses entreprises se sont ainsi lancées dans le couplage des technologies (et en particulier dans le couplage des réseaux LoRa et Sigfox, parmi les plus fiables du secteur des IoT). Ce couplage des technologies offre la possibilité aux objets connectés de communiquer via les deux réseaux.

Comment fonctionne la multi-connectivité ?

Le fonctionnement de la multi-connectivité repose en grande partie sur la temporalité des messages des protocoles. Il s’agit, concrètement, de supprimer les "zones blanches" que connaissent bien les industriels et tous celles et ceux qui peuvent avoir recours à la mono-connectivité, ainsi que les pertes de données qui peuvent se produire sur un seul réseau, mais qui sont alors, dans le cadre de la multi-connectivité, remontées par le second réseau. Présentée autrement, la multi-connectivité est une solution qui consiste à prendre le meilleur de chaque protocole au bon moment pour optimiser la communication des objets connectés.

Quelles sont les contraintes de la multi-connectivité ?

Comme toute technologie, la multi-connectivité voit ses avantages contrebalancés par quelques contraintes, ou limites. Il s’agit, principalement, de son coût, de sa complexité et de sa consommation en énergie. Assez logiquement, la multi-connectivité, avec le recours à plusieurs technologies en simultané, augmente les coûts d’exploitation. C’est inévitable et les surcoûts d’exploitation font partie des principales limites à l’expansion de la multi-connectivité dans différents secteurs d’activité. Dans certaines situations, le couplage des technologies n’est pas nécessairement utile et peut même se révéler contre-productif. Pour les professionnels impliqués dans les solutions IoT, il faut donc trouver le bon compromis entre la multiplication des technologies de connectivité et les coûts d’exploitation. Par ailleurs, la multi-connectivité implique une plus grande complexité, dans un secteur où la connectivité simple des objets connectés n’est pas toujours assimilée. Enfin, la multi-connectivité a un impact conséquent sur la batterie puisqu’elle consomme davantage d’énergie.

Autour du même sujet

Dictionnaire de l'IoT