La retraite des fonctionnaires

Les fonctionnaires peuvent prétendre à une retraite à taux plein dès lors qu'ils remplissent différentes conditions ou qu'ils bénéficient de dérogations. Quelles sont ces conditions ? Quels fonctionnaires ont le droit à des dérogations ? Tour d'horizon de la retraite des fonctionnaires.

Les conditions d'accès à la retraite chez les fonctionnaires

Pour bénéficier d'une retraite sans décote, c'est-à-dire à taux plein, les fonctionnaires doivent justifier soit d'un nombre de trimestres d'assurance qui varie en fonction de leur date de naissance, soit d'un âge limite, également variable en fonction de leur date de naissance, dès lors qu'ils ont effectué une durée minimum de services au sein de la fonction publique :
- catégorie active : 15 à 17 ans, 25 à 27 ans ou 30 à 32 ans ;
- catégorie sédentaire : 2 ans.

L'âge de départ à la retraite des fonctionnaires

Les fonctionnaires peuvent partir à la retraite à des âges variant en fonction de leur date de naissance :
- 55 ans pour les fonctionnaires nés avant le 1er juillet 1956 et ayant accompli 15 ans minimum de services dans des emplois classés en catégorie active ;
- entre 55 ans et 57 ans pour les fonctionnaires nés entre le 1er juillet 1956 et le 31 décembre 1960 ;
- 57 ans pour les fonctionnaires nés à compter du 1er janvier 1961 ;
- 60 ans pour les fonctionnaires nés avant le 1er juillet 1951 ;
- entre 60 et 62 ans pour les fonctionnaires nés entre le 1er juillet 1951 et le 31 décembre 1955.

Cas particuliers

Les fonctionnaires appartenant au corps des identificateurs de l'institut médico-légal de la préfecture de police et les agents des réseaux souterrains des égouts ayant travaillé pendant 10 ans minimum au sein de ces services peuvent partir à la retraite à :
- 50 ans pour les fonctionnaires nés avant le 1er juillet 1961 ;
- entre 50 et 52 ans pour les fonctionnaires nés entre le 1er juillet 1961 et le 31 décembre 1965 ;
- 52 ans pour les fonctionnaires nés à partir du 1er janvier 1966.

Les dérogations aux conditions de durée d'assurance et d'âge

La fonction publique prévoit différents types de dérogations. Ainsi, un fonctionnaire peut bénéficier d'une retraite à taux plein en cas :
- de retraite pour motif d'invalidité professionnelle ou non professionnelle. À ce titre, le fonctionnaire n'est plus soumis aux conditions d'âge ni de durée d'assurance ;
- d'enfant de moins de 20 ans présentant une invalidité égale ou supérieure à 80 %. Le fonctionnaire n'est pas assujetti à la condition d'âge ;
- de départ à la retraite anticipée pour handicap sous certaines conditions d'âge et de durée d'assurance ;
- d'incapacité permanente égale à 50 % et plus. Le fonctionnaire peut prétendre à une retraite à taux plein dès lors qu'il a atteint l'âge légal.

Retraite

Annonces Google