Point d'indice : ce qu'il faut savoir

"Point d'indice : ce qu'il faut savoir"

Point d'indice : ce qu'il faut savoir POINT D'INDICE. Le point d'indice sert de base au calcul de la rémunération des agents de la fonction publique.

Le point d'indice est un outil utilisé par l'État pour calculer le montant du salaire brut des fonctionnaires. Il est l'indicateur des augmentations de salaires des fonctionnaires. Afin d'obtenir le salaire brut d'un fonctionnaire, il faut multiplier le point d'indice par le nombre de points attribués au fonctionnaire. Ils correspondent à son poste, son échelon et à son ancienneté. Dans le cadre de la loi sur le pouvoir d'achat, le Parlement a validé une revalorisation de 3,5% au 1er juillet 2022, à titre rétroactif. 

Quel est le point d'indice dans la fonction publique ?

La valeur du point d'indice s'établit à 4,68 euros soit une valeur annuelle du traitement (indice majoré 100) de 5 623,23 euros depuis le 1er février 2017. Le point d'indice n'a pas évolué depuis 2017. Depuis l'élection d'Emmanuel Macron à la présidence de la République, le gouvernement a préféré des augmentations ciblées qui concernent certains fonctionnaires plutôt qu'une revalorisation du point d'indice. Au 1er juillet, si la mesure est entérinée au Parlement, la valeur du point d'indice atteindra 4,85 euros. 

L'augmentation du point d'indice, comment ça marche ?

L'évolution du point d'indice est décidée par le gouvernement. Elle doit tenir compte de l'inflation pour permettre aux fonctionnaires de maintenir leur niveau de vie malgré la hausse des prix. Habituellement, des négociations entre l'État et les syndicats définissent le montant de l'augmentation annuelle, mais en 2010, le gouvernement a décidé de geler le point d'indice. Cette période a duré 6 ans durant laquelle le salaire des fonctionnaires n'a pas augmenté. En 2016, le gouvernement de François Hollande a annoncé le dégel du point d'indice. Celui-ci a augmenté de 1,2% en 2 ans. Il a cessé de s'accroître au 1er février 2017. Le gouvernement d'Emmanuel Macron a préféré des augmentations ciblées.

Les effets de la revalorisation adoptée par le Parlement en août 2022 devraient être visibles sur la fiche de paie, avec un effet rétroactif pour le mois de juillet. Concrètement, quel gain pouvez-vous espérer ? Voici les estimations avancées par le ministère : 

  • Pour un ou une secrétaire de mairie, ayant 15 ans d'ancienneté : +57,30 euros net
  • Un ou une sage-femme avec 20 années d'ancienneté : +110,8 euros mensuels. 
  • Pour un gardien de la paix cumulant 15 ans d'ancienneté : +68,50 euros net 
  • Pour un infirmier-anesthésiste ayant 8 années d'ancienneté : +91,10 euros net
  • Un agent d'accueil en début de carrière : +45,3 euros par mois

Pourquoi assiste-t-on au dégel du point d'indice ?

La valeur du point d'indice n'a pas été revalorisée depuis 2010. Cette mesure devrait rejoindre la série de mesures du projet de loi pour le pouvoir d'achat, prévoyant notamment la revalorisation des minimas sociaux, l'augmentation des retraites et la création du chèque alimentaire. Depuis plusieurs mois, les prix à la consommation augmentent fortement, en raison de la reprise économique et de la guerre en Ukraine. Résultat, l'inflation a augmenté de 5,2% en mai 2022 sur un an, puis de 5,8% en juin 2022 sur un an. 

Quelle est la valeur du point d'indice ?

Depuis le 1er février 2017, la valeur du point d'indice est de 4,68 euros soit une valeur annuelle du traitement de 5 623,23 euros. Il devrait atteindre 4,85 euros avec la revalorisation de 3,5% désirée par le gouvernement d'Elisabeth Borne. 

Quel est le montant du point d'indice ?

Le point d'indice permet de calculer le salaire brut des salariés de la fonction publique. Il n'a pas augmenté depuis le 1er février 2017 où il a atteint une valeur de 4,68 euros (puis 4,85% au 1er juillet à titre rétroactif), c'est-à-dire une valeur annuelle de 5 623,23 euros. Le salaire brut d'un fonctionnaire est calculé en fonction de plusieurs critères.

  1. Le point d'indice
  2. Le poste du fonctionnaire
  3. L'échelon
  4. L'ancienneté du fonctionnaire

Salaires