Retraite minimum 2020 : montant, minimum vieillesse

Chargement de votre vidéo
"Retraite minimum 2020 : montant, minimum vieillesse"

Retraite minimum 2020 : montant, minimum vieillesse Plusieurs dispositifs, comme le minimum vieillesse, permettent aux retraités modestes de toucher un complément de revenu. Voici leurs montants pour 2020. Les personnes n'ayant jamais travaillé sont concernées.

[Mise à jour du vendredi 10 janvier 2020 à 11h41] Dans son projet de réforme des retraites, l'exécutif envisage de créer un minimum de pension, avec une garantie minimale de 1000 euros net, qui s'appliquerait dès 2022 pour atteindre 85% du Smic en 2025 pour les carrières complètes.

Minimum vieillesse 2020

L'Aspa, ou minimum vieillesse, est une allocation qui a pour objectif de garantir à l'ensemble des retraités le minimum vital. Le montant de l'allocation varie selon les ressources du ou des retraités. Elle est versée aux plus de 65 ans.

Pour 2020, le montant maximum de l'Aspa pour une personne seule est de 10 838,40 euros par an soit 903,2 euros par mois (contre 868,2 euros en 2019 et 833,20 euros par mois en 2018). Pour un couple de bénéficiaires, le montant est 16 826,64 euros par an soit  1 402,22 euros par mois (contre 1 347,88 euros par mois en 2019 et 1 293,54 euros par mois en 2018).  Les personnes n'ayant jamais travaillé peuvent percevoir le minimum vieillesse.

Minimum contributif

Les retraités ayant travaillé et donc cotisé peuvent bénéficier du minimum contributif de la retraite générale. Le montant minimum est en 2020 de 7 715,17 euros par an, soit 642,93 euros par mois, soit un chiffre moins élevé que le montant du Smic. Toute personne touchant une retraite de base inférieure au minimum contributif verra sa pension majorée pour atteindre le montant cité précédemment. 

Les retraités qui ont cotisé au moins 120 trimestres durant leur carrière peuvent bénéficier du minimum contributif majoré. La retraite minimum est donc en 2020 de 8 430,56 euros par an, soit 702,55 euros par mois. Toute personne ayant cotisé au moins 120 trimestres et touchant une retraite de base inférieure au minimum contributif majoré verra sa pension augmentée.

Retraite complémentaire

En plus de la retraite minimum, les personnes qui ont travaillé ont acquis des points de retraite complémentaire. Ces derniers peuvent être des points Arrco-Agirc. Ces deux caisses fixent un prix d'achat des points et versent une retraite complémentaire en fonction du nombre de points acquis pendant la carrière. En 2020, la valeur du point Agirc -Arrco est de 1,2714 euro (contre  1,2588 euros pour le point Arrco et 0,4378 euros pour le point Agirc en 2019). Selon le nombre de points acquis, le retraité peut toucher une retraite complémentaire sous forme de rente ou de capital.

Pension de réversion

En cas de veuvage, le conjoint vivant est en droit de bénéficier de 54% de la retraite de son conjoint. C'est la pension de réversion. Le montant de cette pension dépend des ressources du conjoint vivant. Le plafond est de 20 862,40 euros par an pour une personne seule. Il faut savoir que si la personne décédée a cotisé un minimum de 60 trimestres au régime général, la pension de réversion ne peut être inférieure à 287 euros par mois. A noter qu'il est possible de bénéficier de majorations de la pension de réversion. Les personnes n'ayant jamais travaillé peuvent percevoir une pension de réversion.

Retraite