Retenue à la source : définition, calcul, barème 2018

La retenue à la source prélevée par l'employeur ou la caisse de retraite est calculée par tranches de revenus aux taux de 0, 12 et 20%.

Définition de la retenue à la source

La retenue à la source est une technique de prélèvement de l'impôt. Elle est réalisée pour l'État par un tiers payeur tel qu'un employeur (pour les revenus provenant d'une activité salariée) ou encore une banque (pour les revenus découlant de valeurs mobilières). Elle a en général valeur d'acompte sur la somme finale de l'impôt. En France, la retenue à la source est monnaie courante pour le prélèvement des revenus salariaux et non salariaux versés à des personnes non domiciliées dans le pays (en accord avec les conventions internationales). Elle est également utilisée dans le cadre de la taxation des revenus du capital avec un taux de retenue de 21% pour les dividendes et de 24% pour les intérêts. Elle est alors payée à l'État par l'émetteur pour le créancier. 

Barème de retenue à la source sur les salaires 2018

Barème de retenue à la source sur les salaires 2018
Taux Année Trimestre Mois Semaine Jour
0% en-deçà de  14 605 3 651 1 217 281 47
12% de  14 605 3 651 1 217 281 47
à  42 370 10 593 3 531 815 136
20% au-delà de 42 370  10593 3 531 815 136

Traduction de la retenue à la source en anglais

Withholding tax.
A withholding tax will be levied on realised capital gains.
Une retenue à la source sera prélevée sur les plus-values réalisées.

Synonyme de la retenue à la source

Prélèvement à la source

Dictionnaire comptable et fiscal

Annonces Google