Ratchet : définition simple de cette clause financière

Ratchet : définition simple de cette clause financière Le ratchet est une clause dans les statuts d'une société qui permet à des investisseurs de se protéger contre une possible dilution.

Qu'est-ce que la clause de ratchet ? 

Le ratchet en finance est une clause qui consiste pour un investisseur à se protéger contre une baisse de ses parts en pourcentage dans le capital d’une entreprise. Le ratchet est donc une clause anti-dilution. En effet, le capital d’une entreprise est généralement amené à évoluer au cours de la vie de l’entreprise. En cas d’augmentation de capital se manifestant par l’entrée de nouveaux investisseurs, on assiste à une diminution des parts des associés existants. Par exemple, l’associé A possède 60 % d’une entreprise au capital d’un million d’euros. De nouveaux associés font leur entrée après une augmentation de capital à 2 millions d’euros. L’associé A ne possédera plus que 30 % et ne sera donc plus majoritaire à cause de cette dilution. Le ratchet est une clause négociée à l’entrée de l’investisseur dans le capital lui donnant le droit de souscrire à de nouvelles actions en cas d’augmentation ultérieure du capital afin de protéger ses participations contre l’effet de dilution.

Traduction de ratchet en français

Ajuster en hauteur
The ratchet clause is frequently used by investors entering into a company.
La clause de ratchet est fréquemment utilisée par les investisseurs entrant dans une société.

Dictionnaire comptable et fiscal