M2M : tout savoir sur le Machine-to-Machine

M2M : tout savoir sur le Machine-to-Machine Des cartes SIM M2M au courant porteur en ligne, zoom sur les principales technologies Machine-to-Machine, qui permettent l'échange d'informations entre machines connectées.

Qu'est-ce que le M2M ?

Le M2M (Machine-to-Machine) constitue un ensemble de technologies réseaux sans fil ou filaires rendant des systèmes communiquant et leur permettant de s'échanger automatiquement des informations, sans intervention humaine.

"Il existe deux grandes familles de technologies, à savoir les sans-fil et les filaires. La plus connue des technologies sans-fil est celle du réseau Internet mobile de type 2G et 3G, mais il en existe d'autres, basées sur des radiofréquences différentes allant de la plus courte portée avec le NFC, à la plus longue, avec le Wirless M-buss par exemple. Du côté des technologies M2M filaires, on trouve le courant porteur en ligne", explique Jonathan Cassaigne, consultant en stratégie numérique chez Niji.

Quelles sont les spécificités des différentes technologies M2M ?

"Les technologies M2M basées sur de la radiofréquence utilisent des capteurs radio placés sur les systèmes que l'on souhaite rendre communiquant et les échanges d'informations se font via un réseau radiofréquence sur lequel des concentrateurs avec rebond de signaux pourront être installés pour en élargir la portée", indique Jonathan Cassaigne. Typiquement, cette technologie M2M est utilisée dans les applications liées au smart metering, à savoir le télérelevé de compteurs intelligents.

Pour assurer le transfert d'informations dans un contexte de très longue portée, la technologie de radiofréquence pourra être complétée en recourant à une carte SIM intégrée à un système communiquant et capable de traiter des signaux radiofréquence.

Enfin, la transmission d'informations via le réseau électrique dit CPL (Courant Porteur en Ligne), est utilisée dans un contexte bien particulier. "Il s'agit d'un réseau plus limité en termes de débit et qui ne peut fonctionner par nature que là où il y a un réseau électrique donc principalement à l'intérieur des bâtiments", prévient Jonathan Cassaigne. "Mais elle est aussi utilisée pour du pilotage de réseaux urbains tel que l'éclairage public par exemple".

Qu'est-ce qu'une carte SIM M2M ?

Les cartes SIM M2M sont des puces dédiées aux communications entre objets. Tout comme les cartes SIM "classiques" dédiées à la téléphonie, ce sont des puces qui contiennent un microcontrôleur de mémoire. Ce dernier permet le stockage de données ou d'applications afin de les transmettre à un réseau spécifique (en temps réel) sans notion de distance entre l'émetteur et le récepteur. Ainsi, ces puces sont principalement dédiées aux objets connectés professionnels et aux grands projets industriels.

Multi-canaux et déployées à travers le monde, elles utilisent les réseaux GSM (2G, 3G, 4G, 5G), sans aucune limitation de durée d'itinérance. Les cartes SIM M2M permettent ainsi le roaming sur tous les réseaux des différents opérateurs. Les puces sont activables et configurables à distance grâce à des solutions IP (IP privé fixe ou IP publique). Ces caractéristiques permettent ainsi d'améliorer la continuité de service des entreprises, grâce à l'intervention moins fréquente d'experts sur site.

Quelles sont les principales applications M2M ?

Le marché des applications M2M est très disparate et doit être appréhendé par secteurs d'activités et non de façon uniforme ou globale.

Le premier secteur, en termes de nombres de cartes SIM M2M activées et de chiffre d'affaires, est celui du transport. De nombreuses applications BtoB sont présentes, notamment sur le créneau du suivi de flottes de véhicules (fleet management). Elles permettent d'assurer un suivi précis des véhicules non seulement au niveau de la localisation mais aussi pour faire remonter des informations techniques (échéances des révisions, niveau des liquides...).

Monétique et distribution sont très friands des technologies M2M

Le deuxième secteur après le transport est celui de l'énergie. "Les compteurs intelligents et tout ce qui touche au smart metering, permet de faire remonter en temps réel les relevés de compteurs de quelque nature que ce soit pour permettre une facturation sur la base d'une consommation réelle et non plus estimée. Cela peut donc traquer les éventuelles fuites mais aussi éviter les fraudes", fait savoir Jonathan Cassaigne.

D'autres secteurs sont également friands de systèmes M2M, comme celui de la monétique ou encore de la distribution. Dans le premier cas, cela concerne les automates bancaires connectées avec des cartes SIM M2M informant en temps réel sur les niveaux de remplissage en billets et l'état des machines. Dans le second cas, même principe, par exemple chez le fabricant de machines à café Nespresso. "Les machines équipées en cartes SIM M2M permettent d'optimiser les tournées de réassorts et d'envoyer aux techniciens des informations sur les natures précises de panne pour permettre une réparation rapide, éviter un temps trop long d'immobilisation et donc une perte de chiffre d'affaires trop grande", souligne Jonathan Cassaigne.

Quel dynamisme pour le marché M2M ?

En France, près de 21,8 millions d'objets connectés fonctionnaient en France par carte SIM M2M au 30 septembre 2020, selon l'Observatoire des marchés des communications électroniques de l'Arcep. La dynamique de ce marché s'affaiblit depuis fin 2019, notamment en raison de la crise sanitaire de coronavirus, même si le parc continue de croître. Selon l'Arcep, le revenu associé à ces cartes représente 36 millions d'euros HT au troisième trimestre 2020, soit un revenu mensuel moyen stable de 0,5 euro HT par carte.

Au niveau mondial, la zone Amériques affichait en 2018 la plus forte croissance, avec 4% de ventes supplémentaires par rapport à 2017 (soit 813 millions d'unités). L'Asie enregistrait un record en 2018 avec une augmentation de 2% des ventes (jusqu'à 2,58 milliards d'unités). Les ventes restent stables en Europe (417 millions d'unités en 2018). Ces résultats s'expliquent par l'essor du LTE-M, une nouvelle technologie sur le marché du M2M. La fin programmée du réseau téléphonique commuté (RTC) offre une opportunité de développement au marché M2M.

Dictionnaire de l'IoT