AFPR : une formation rémunérée avant l'embauche

Chargement de votre vidéo
"AFPR : une formation rémunérée avant l'embauche"

AFPR : une formation rémunérée avant l'embauche L'action de formation préalable au recrutement (AFPR) permet à un demandeur d'emploi de compléter ses compétences pour répondre à une offre d'emploi avant son embauche.

Quel est le principe de l'AFPR ?

Toutes les personnes inscrites à Pôle emploi peuvent demander à bénéficier de l'action de formation préalable au recrutement (AFPR) pour compléter leurs compétences afin de postuler à une offre d'emploi pour un CDD de plus de 6 mois et de moins de 12 mois, un contrat de professionnalisation à durée déterminée ou un contrat de travail temporaire d'au moins 6 mois.

L'inscription AFPR est mentionnée sur les offres lorsque l'employeur accepte d'embaucher un demandeur d'emploi après une formation préalable. Cette formation sert aussi bien à acquérir de nouvelles connaissances qu'à se familiariser avec l'entreprise ou de nouveaux outils qui devront être utilisés dans le poste visé.

Qui peut bénéficier de l'AFPR ?

Indemnisé ou non, tout demandeur d'emploi peut bénéficier de l'action de formation préalable au recrutement suite à une proposition d'emploi requérant une formation, interne ou externe. Ce dispositif concerne les employeurs du secteur privé tout comme ceux du secteur public.

Pour quelle formation ?

La formation préalable à l'emploi se déroule aussi bien en entreprise (tutorat) qu'en organisme de formation. L'organisme de formation peut être interne à l'entreprise ou externe. La formation ne doit pas excéder 400 heures, en temps plein ou partiel.

Quelle est indemnisation de l'AFPR ?

Durant la formation, le demandeur d'emploi indemnisé perçoit l'aide au retour à l'emploi formation (AREF), dont le montant est égal à celui de l'ARE perçue précédemment, tandis que le demandeur d'emploi non indemnisé perçoit une rémunération de formation Pôle emploi appelée RFPE (au minimum 652,02 euros si le bénéficiaire n'est pas primo demandeur soit une aide qui reste supérieure à une aide comme le RSA). Les deux sont considérés comme stagiaires de la formation professionnelle. Qui plus est, une prise en charge d'une partie des frais liés à la formation (transport, restauration, hébergement) est également possible grâce à l'aide aux frais associés à la formation (AFAF).

Et pour le futur employeur ?

Une aide sera versée au futur employeur après qu'il aura embauché le demandeur d'emploi en CDD de 6 mois minimum à 12 mois maximum, ou en contrat de professionnalisation à durée déterminée, ou en contrat de travail temporaire si les missions durent au moins 6 mois. L'aide maximale est de 5 € net par heure de formation interne dans la limite de 2 000 €, et 8 € net par heure de formation externe dans la limite de 3 200 €. La plupart des employés bénéficiant de cette aide sont rémunérés au Smic.

Formation professionnelle