eSIM : comment fonctionne la carte et quels opérateurs la proposent ?

eSIM : comment fonctionne la carte et quels opérateurs la proposent ? C'est l'une des grandes révolutions annoncées de ces dernières années dans le domaine de la téléphonie et de l'Internet mobile : l'arrivée des cartes eSIM avec, à la clé, une possibilité de roaming.

Qu’est-ce que l’eSIM ?

Aussi appelée SIM embarquée, l’eSIM (le e de eSIM étant pour embedded) désigne une carte SIM directement intégrée à un appareil lors de sa fabrication. Destinée à favoriser l’interconnexion entre l’IoT et Internet, l’eSIM résulte d’une prouesse technologique, avec une miniaturisation des cartes SIM traditionnelles et son intégration directe au sein du support. Alors qu’autrefois chaque fabricant devait ajouter des cartes SIM amovibles en fonction des opérateurs (afin de les associer à un réseau exclusif), il est aujourd’hui possible pour ces mêmes fabricants de smartphones et d’objets connectés d’intégrer l’eSIM dans leur processus de fabrication. Résultat, chaque propriétaire de smartphone a la possibilité de changer quasi instantanément d’opérateur, sans avoir à faire de demande de changement de carte SIM. Pour les grands voyageurs, quelques minutes suffisent pour passer chez un opérateur local, et ainsi éviter les frais associés au roaming. Autre avantage de la eSIM, sa sécurisation :  un numéro unique est attribué à chaque objet, permettant une gestion individuelle. Plus de 2 milliards d'appareils devraient fonctionner avec une eSIM d'ici 2025, selon une étude de Counterpoint Research.

Comment fonctionne l'eSIM ?

Avec l'eSIM, il n'est plus nécessaire d'insérer une carte SIM physique dans un appareil pour effectuer des appels et se connecter au réseau mobile. Dans certains smartphones, la carte est directement intégrée. L'utilisateur doit faire une demande auprès de son opérateur et scanner le QR-code envoyé par ce dernier pour télécharger les informations de profil et l'activer. Pour les montres connectées, il suffit de l'initialiser à partir de l'application.

Quel iPhone est compatible avec l'eSIM ?

Les eSIM sur iPhone concernent les appareils : 

  • iPhone XS, Xs Max et Xr (sous iOS 12.2 ou version ultérieure)
  • iPhone 11, 11 Pro et 11 Pro Max,
  • SE 2020 (sous iOS 13 ou version ultérieure).

Quels sont les mobiles compatibles avec les eSIM ?

Les autres mobiles compatibles répertoriés en août 2020 sont : 

  • Samsung Galaxy Fold
  • Samsung Z Flip
  • Samsung Galaxy S20, S20 + et S20 Ultra
  • Google Pixel 3, Pixel 3XL, Pixel 4, Pixel 4XL
  • Huawei P40, P40 Pro.

L'eSIM chez Bouygues Telecom

Bouygues Telecom propose à ses clients des eSIM pour leurs smartphones depuis le 22 juin 2020. L'opérateur a néanmoins annoncé que les objets connectés ne sont pas pris en charge dans l'immédiat. Les applications dédiées n'ont pas encore été ajoutées. "Une carte eSIM comprend les informations de profil de l'opérateur, les certificats et les applications personnalisées que l'opérateur choisi", indique Bernard Ourghanlian, directeur technique et sécurité chez Microsoft France. Bouygues Telecom a revu à la baisse en août 2020 le montant de son eSIM pour les smartphones, alors à 20 euros, s'alignant sur le prix de 10 euros de ses concurrents Orange et SFR. 

L'eSIM chez Orange

Orange a été le premier opérateur français à lancer en 2016 une carte eSIM dans six pays. Il avait alors développé une montre connectée avec Samsung et Apple. En 2020, l'opérateur a travaillé avec le fabricant allemand de produits de luxe Montblanc pour concevoir une nouvelle montre connectée, la Summit 2+, disponible depuis juillet 2020. Cette dernière fonctionne avec Wear OS by Google et les smartphones Android, dont elle utilise le même numéro d'appel. La technologie LTE assure son fonctionnement de manière autonome, sans qu'elle ait besoin de se trouver à proximité d'un smartphone. La Summit 2+ permet à l'utilisateur de gérer son activité physique et son niveau de stress. 

L'eSIM chez SFR

L'opérateur SFR a d'abord lancé en juin 2019 une offre eSIM pour les Apple Watch et les Samsung Galaxy Watch. Depuis janvier 2020, cette offre a été étendue aux smartphones pour un prix de dix euros. 

L'eSIM chez Free

Free Mobile est le seul opérateur français qui ne propose pas encore le support de l'eSIM. Son lancement devrait se faire avant la fin de l'année 2020. Xavier Niel avait indiqué dans une interview qu'"à l'origine, Free ne voulait pas la faire mais que face à la forte demande des abonnés", elle sera finalement commercialisée. 

Rôle de la plateforme cloud

La gestion des souscriptions et des applications se font désormais avec l'eSIM de manière virtuelle. La plateforme cloud prend ainsi une importance capitale. Thales a déployé en mai 2020 sur Google Cloud sa plateforme d'abonnement à distance à une carte eSIM afin d'aider les opérateurs à gérer l'augmentation des abonnements mobiles pour les appareils compatibles.

Microsoft a annoncé le 27 août 2020 la certification de sa plateforme Azure par la GSMA pour assurer une activation sécurisée et évolutive de l'eSIM en France. "La robustesse des processus et la gestion des souscriptions sont validées. Le projet a pris plus d'un an, cela n'a pas été évident d'auditer les datacenter en période de crise sanitaire",  souligne Bernard Ourghanlian, directeur technique et sécurité chez Microsoft France. Avec cette certification, les opérateurs pourront gérer des volumes d'abonnements à grande échelle et embarquer différentes applications dans leurs eSIM, comme la gestion de la 5G ou des objets connectés, en utilisant un écosystème large et non plus un environnement contraint uniquement à la gestion des souscriptions des cartes. Microsoft France travaille dès à présent avec des opérateurs sur des solutions intégrées de bout en bout.

Zoom sur la relation entre eSIM et Apple Watch

La montre connectée commercialisée par la marque à la pomme constitue le principal objet connecté à profiter de l’eSIM sur le marché du grand public. L’Apple Watch offre en effet à ses propriétaires la possibilité de se connecter à un réseau opérateur en activant l’eSIM intégrée à la montre. De nombreux opérateurs comme SFR proposent d’ailleurs déjà des offres eSIM compatibles avec la montre imaginée par Steve Jobs, alors qu’ils ne sont pas encore en mesure d’en proposer pour les smartphones. C'est d'ailleurs l'annonce d'Apple en 2014 de commercialiser une tablette dotée d'une eSIM qui a conduit les opérateurs à se saisir du sujet. Côté BtoB, les eSIM sont utilisées depuis décembre 2013 pour des usages M2M, en particulier dans l'automobile  

Dictionnaire de l'IoT