Robotique : les nouvelles machines de l'industrie

Le stock de robots opérationnels dans le monde grandit d'année en année. Le développement de ces machines intelligentes est en plein essor. Des performances les plus basses à d'autres plus impressionnantes, ils sont particulièrement prisés dans le secteur de l'industrie.

Exemple de robots industriels

Le robot industriel est une machine capable d’effectuer des tâches dès lors que l’on manipule sa programmation. Trois composants le caractérisent : une partie mécanique, une autre électronique faite de capteurs dans le système de commande, et la dernière informatique qui permet de le relier à l’utilisateur et à son environnement. Ils sont utilisés pour de nombreuses missions dans le secteur industriel : assemblage, conditionnement, inspections en zones sensibles, découpe laser, vérifications de pièces. Selon leur niveau de technicité, ils sont plus ou moins multitâches. Du robot cartésien qui ne circule que selon les trois axes X, Y, Z au robot à plusieurs degrés de liberté avec des articulations qui lui permettent d’être fluide dans l’espace mais statique, jusqu’au robot SCARA qui se déplace sur les trois axes tout en ayant un angle de rotation. 

IoT et robotique

Le robot industriel, fort de son efficacité et de sa capacité à répéter les tâches, permet de grandes avancées lorsqu’il est couplé à l’internet des objets (IoT). Tout récemment, le groupe de BTP Eiffage a ainsi présenté un gant capable de déployer cinq fois la force d’un homme. Les applications seraient miraculeuses pour les conditions de travail des ouvriers : sur les chantiers, cela réduirait les troubles musculo-squelettiques liés à leurs missions quotidiennes. Il permettrait de réduire de 25 à 86 % leurs efforts musculaires. Dans le domaine de l’industrie, où les chantiers sont imposants et demandent énormément d’énergie, l’apport de la robotique et de l’internet des objets n’est plus à prouver. 

Drone et robot

Les drones sont des aéronefs sans pilote, majoritairement télécommandés. Pouvant survoler certaines zones, ils sont souvent utilisés comme outils de surveillance par les sites industriels. Dans cet usage, ils sont souvent couplés à des robots, amenés à réaliser la même tâche au sol. La SNCF utilise ainsi des drones pour l’inspection de son réseau ferré. Ces machines volantes peuvent établir des relevés topographiques en 3D ou récupérer de nombreuses données, utiles pour tout ce qui touche par exemple à la gestion d’un chantier. De nombreux industriels parient donc sur ce nouvel outil, comme Airbus et sa société « Airbus Aerial » dédiée aux services par des drones. Ceux-ci s’améliorent de plus en plus pour répondre aux nouveaux besoins industriels : la société Flyability a ainsi résolu le problème d’un vol de drone dans un espace confiné en dotant les siens d’une coque en fibre de carbone, qui leur permet d’encaisser les chocs. Ils peuvent ainsi se faufiler dans tout type d’infrastructure, une grande avancée dans le secteur industriel.

Autour du même sujet

Dictionnaire de l'IoT

Robotique : les nouvelles machines de l'industrie
Robotique : les nouvelles machines de l'industrie

Exemple de robots industriels Le robot industriel est une machine capable d’effectuer des tâches dès lors que l’on manipule sa programmation . Trois composants le caractérisent : une partie mécanique, une autre électronique faite de capteurs dans...