Chèque énergie 2018 : conditions, montant et date

Chèque énergie 2018 : conditions, montant et date Electricité, gaz, mais aussi rénovation énergétique… En 2018, pour aider au paiement des factures, le gouvernement a mis en place le chèque énergie, en remplacement des tarifs sociaux de gaz et d'électricité. Voici les conditions pour en bénéficier.

Chaque foyer français dispose d'un équipement de chauffage qu'il utilise au cours de l'année. Nouveau dispositif mis en place au 1er janvier 2018 par le ministère de la Transition écologique et solidaire, le chèque énergie est avant tout une aide apportée aux ménages français modestes qui ont du mal à régler leurs factures énergétiques. Quels sont les critères à remplir pour bénéficier du chèque énergie ? Quel est le montant de l'aide accordée ? Quand le chèque énergie est-il envoyé ? Le JDN répond à vos questions sur le chèque énergie.

Qu'est-ce que le chèque énergie ?

Le chèque énergie correspond à un dispositif d'aide aux paiements des différentes dépenses d'énergie des foyers français. Qu'il s'agisse de factures d'électricité, de gaz, ou même encore de dépenses liées à la rénovation énergétique d'un logement (lorsque celles-ci entrent dans les critères d'éligibilité au crédit d'impôt pour la transition énergétique). Depuis le 1er janvier 2018, ce chèque énergie vient remplacer les tarifs sociaux du gaz, les TPP, ainsi que les tarifs sociaux de l'électricité, les TSS.

Qui peut bénéficier du chèque énergie ?

Le chèque énergie est destiné aux foyers modestes. Aussi, est-il conditionné à un plafond de ressources à ne pas dépasser. Pour pouvoir bénéficier du dispositif, le revenu fiscal de référence de votre ménage doit être en dessous de la barre des 7 700 euros, par unité de consommation (UC). Pour information : au sein d'un ménage, la première personne compte pour une UC, la deuxième pour 0,5 UC et toute personne au-delà compte pour 0,3 UC.

Montant du chèque énergie

En fonction du revenu fiscal de référence, de la composition de votre foyer et de votre consommation énergétique calculée via les unités de consommation, le montant du chèque énergie va de 48 à 227 euros (TTC). Il est possible de réaliser une simulation pour savoir quel montant votre foyer pourrait obtenir. Ainsi, à titre d'exemple, une personne vivant seule (1 UC) avec un revenu fiscal de référence de 5 890 euros a droit à un chèque énergie d'une valeur de 96 euros. Plus de détails dans le tableau ci-dessous.

  Revenu fiscal inférieur à 5 600 € Revenu fiscal compris entre 5 600 et 6 999 € Revenu fiscal compris entre 6 700 et 7 700 €
1 UC 144 € 96 € 48 €
De 1 à 2 UC 190 € 126 € 63 €
2 UC et plus 227 € 152 € 76 €

Demande du chèque énergie

Aucune démarche particulière n'est nécessaire pour obtenir le chèque énergie. C'est à l'administration fiscale que revient la tâche de mettre en place un fichier sur lequel figurera la liste des personnes qui remplissent les conditions d'attribution du dispositif. Ce fichier est par la suite transmis à l'Agence de services et de paiement afin que celle-ci adresse aux foyers concernés leur chèque énergie. Le chèque, nominatif, est envoyé sous format papier ou bien dématérialisé (envoi par email).

Le chèque énergie est envoyé entre le 26 mars et le 28 avril

Date de réception du chèque énergie

Alors que s'ouvre bientôt la saison des déclarations d'impôts en France, la campagne 2018 pour l'envoi des chèques énergie devrait elle aussi débuter en avril 2018. Le chèque énergie sera envoyé automatiquement aux bénéficiaires sur la base des données qu'ils auront déclarées auprès des services fiscaux. La date d'envoi dépend toutefois de votre département. Les premiers ont été envoyés fin mars, en Normandie et dans les Hauts-de-France, et les derniers devraient être reçus aux alentours du 28 avril en Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Date de validité du chèque énergie

Les bénéficiaires du chèque énergie 2018 pourront en jouir jusqu'au 31 mars 2019. Une durée de validité d'un an environ, donc. Dans le cas où un doute subsisterait, pas de panique. Il suffit d'examiner en détails le chèque reçu : la date de validité est inscrite dessus.

 

Le chèque énergie, pour quoi faire ?

Pour utiliser son chèque énergie, rien de plus simple. Une fois reçu, vous pouvez envoyer votre chèque par voie postale, ou même le remettre en main propre à la personne ou l'entreprise auprès de laquelle vous souhaitez régler une dépense d'énergie. Il peut s'agir soit de votre fournisseur d'énergie, ou bien de l'entreprise en charge de la réalisation des travaux de rénovation énergétique entrepris dans votre logement, ou encore, pour les bénéficiaires résidant dans un logement-foyer, du gestionnaire de ce dernier.

Le chèque énergie peut également être utilisé sur le site dédié du ministère de la Transition écologique pour régler des factures d'électricité ou de gaz. Dans ce cas, vous aurez besoin du numéro de votre chèque ainsi que des références de votre contrat de fourniture énergétique.

Chèque énergie pas reçu, que faire ?

Vous n'avez pas encore reçu votre chèque énergie ? Il serait peut-être bon de vérifier si vous êtes éligibles à ce dispositif. Le site dédié du gouvernement au chèque énergie a mis en place un simulateur vous permettant de voir si oui ou non vous pouvez bénéficier de cette mesure. Il vous suffit de renseigner votre numéro fiscal, puis de remplir le captcha demandé.

Passée la date du 28 avril, date à laquelle la totalité des chèques énergie aura été envoyée, il faut entrer en contact avec l'organisme en charge de la gestion du dispositif auprès du ministère de la Transition écologique et solidaire. Un service client a été mis en place du lundi au vendredi, entre 8 heures et 20 heures. Un formulaire de contact est également mis à disposition en cas de non réception du chèque énergie.

Et aussi :

Autour du même sujet

Aides financières

Annonces Google