Quelles aides pour changer ses fenêtres ?

Quelles aides pour changer ses fenêtres ? En faisant installer des fenêtres à double ou triple vitrage, vous pouvez réduire sensiblement les pertes de chaleur dans votre logement et faire d'importantes économies d'énergie. Quelles sont les aides dont vous pouvez bénéficier ?

Aide financière pour changer ses fenêtres

Le CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique) est sans doute l’aide la plus connue par les ménages redevables de l’impôt sur le revenu. Il prend la forme d’une déduction ou d’un remboursement d’impôt qui peut atteindre jusqu’à 15% du prix TTC de la pose des fenêtres, après déduction des autres primes. Le logement doit être achevé depuis au moins deux ans, et les travaux confiés à un artisan certifié RGE (Reconnu garant de l’environnement). Tous les travaux éligibles au CITE bénéficient également d’un taux de TVA réduit à 5,5% qui sera directement déduit sur la facture d’installation. Il ne s’agit pas à proprement parler d’une aide financière, mais vous pouvez également obtenir un éco-prêt à taux zéro pour financer l’installation de vos nouvelles fenêtres. L’éco-prêt est remboursable en 10 ans pour un bouquet de deux travaux, contre 15 ans pour un bouquet de trois travaux.

Subvention pour changement de fenêtre

L’Anah (Agence nationale de l’Habitat) propose des subventions aux ménages aux revenus modestes, dans le cadre de son programme "Habiter Mieux". Les aides sont soumises à des plafonds de ressources et s’adressent aux bailleurs ou aux propriétaires occupants d’un logement. Le bien immobilier doit avoir été construit depuis au moins 15 ans et ne peut pas avoir bénéficié d’autres aides au cours des 5 dernières années. Qui plus est, la subvention de l’Anah n'étant accordée que si les travaux se traduisent par une amélioration de la performance énergétique du logement d’au moins 25%, un remplacement de fenêtres peut ne pas suffire. Il devra alors être accompagné de travaux supplémentaires. Les primes énergie constituent les principales subventions proposées en matière de remplacement de fenêtres. Soutenues financièrement par les fournisseurs d’énergie, elles visent à inciter les ménages à réaliser des travaux d’économie d’énergie, comme la pose de fenêtres isolantes. La prime se présente sous la forme d’un chèque, envoyé après la fin des travaux. Elle est compatible avec le crédit d’impôt, mais ne peut pas être cumulée avec une subvention de l’Anah.

Changer ses fenêtres pour 1 euro ?

S’il est possible de faire isoler les combles de son logement "pour un euro" dans le cadre des primes énergie, ce n’est pas le cas en revanche d’un remplacement de fenêtres. Il existe certes des programmes d’installation avec les primes qui permettent d’obtenir un rabais très intéressant sur le coût d’achat et de pose, mais aucun ne permet de réduire la facture à un euro seulement.

Changer ses fenêtres gratuitement, est-ce possible ?

Non. Les travaux de remplacement de fenêtres peuvent être largement subventionnés par les aides citées plus haut, mais aucun de ces dispositifs ne peut conduire à une absence totale de frais.

Autour du même sujet

Quelles aides pour changer ses fenêtres ?
Quelles aides pour changer ses fenêtres ?

Aide financière pour changer ses fenêtres Le CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique ) est sans doute l’aide la plus connue par les ménages redevables de l’impôt sur le revenu . Il prend la forme d’une déduction ou d’un remboursement...