Chèque énergie 2024 : condition, demande et simulation...

Chèque énergie 2024 : condition, demande et simulation... CHEQUE ENERGIE. Près de 6 millions de Français vont bénéficier du chèque énergie en 2024. Le dispositif vise à soutenir les ménages modestes qui peinent à régler leurs factures d'électricité, de gaz, de bois ou de fioul. Découvrez les conditions d'éligibilité nécessaire pour faire une demande de chèque énergie.

Le chèque énergie est alloué chaque année à 5,8 millions de ménages modestes qui peinent à s'acquitter de certaines factures d'énergies. Son montant varie entre 48 et 277 euros, en fonction des revenus et de la composition du foyer qui en bénéficie. Le chèque est envoyé automatiquement aux bénéficiaires par voie postale, ou bien de façon dématérialisée via le site chequeenergie.gouv.fr.

Quel couac pour le chèque énergie en 2024 ?

Environ 1 million de ménages ne vont pas recevoir le chèque énergie cette année. La faute à un "bug technique" explique le gouvernement. En cause, la taxe d'habitation permettait à l'administration fiscale d'identifier les ménages éligibles à cette aide publique. Sauf que voilà... la suppression définitive de la taxe d'habitation complique la tache des services fiscaux. Le ministre de l'Economie, Bruno le Maire, a indiqué qu'un guichet de réclamation en ligne sera mis en place dans le courant du mois d'avril pour les personnes qui ne reçoivent pas le chèque. Toutefois ce couac pourrait bien avoir des effets bénéfiques. En effet, les ménages qui ont profité du chèque énergie en 2023 mais qui n'y sont plus éligibles cette année vont quand même le toucher.

​​​​Qui aura droit au chèque énergie en 2024 ? Condition

5,8 millions de ménages modestes vont bientôt recevoir, le chèque énergie 2024. Cette aide, dont le montant varie entre 48 et 277 euros, vise à offrir un soutien financier aux Français qui peinent à régler leurs factures d'énergie. Valable pendant un an, il peut être utilisé jusqu'au 31 mars 2024 pour le chèque énergie 2023 et jusqu'en 2025 pour le chèque énergie 2024. Pour obtenir ce coup de pouce financier vous devez avoir déclaré vos revenus à l'administration fiscale. L'éligibilité au chèque énergie est conditionnée à un plafond de ressources, qui correspond au revenu fiscal de référence par unité de consommation (RFR/UC). En clair, vous pourrez bénéficier du chèque énergie si vos revenus n'excèdent pas :

  • 11 000 euros pour une personne seule
  • 16 500 euros pour un couple (+3 300 euros par personne en plus dans le foyer)

Le revenu fiscal de référence (RFR) figure sur l'avis d'imposition. Le nombre d'unités de consommation (UC) dépend quant à lui de la taille du foyer. La première personne compte pour 1 unité de consommation, la deuxième pour 0,5 et chaque personne supplémentaire équivaut à 0,3 unité. À titre d'exemple, un couple avec un enfant représente donc 1,8 UC. Notez que la valeur des UC est divisée par deux pour les enfants mineurs dont les parents ont la garde alternée. Sachez encore qu'aucune démarche spécifique n'est à effectuer pour demander le chèque énergie. Il est envoyé automatiquement aux personnes éligibles.

Chèque énergie non reçu, que faire ? Demande

Fin avril, après l'envoi de la totalité des chèques énergie, il faut entrer en contact avec l'organisme en charge de la gestion du dispositif auprès du ministère de la Transition écologique et solidaire. Un service client (0805204805) est disponible du lundi au vendredi, entre 8 heures et 20 heures. Un formulaire de contact est également mis à disposition en cas de non réception du chèque énergie. A noter que la réception usuelle du chèque énergie a lieu entre 2 et 4 jours après son envoi.

Peut-on faire une simulation du chèque énergie ?

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a mis en place un simulateur sur son site Internet, pour vous permettre de vérifier si vous pouvez bénéficier, ou non, du chèque énergie. Vous devez renseigner votre numéro fiscal afin de faire fonctionner l'outil de simulation.

Quel est le montant du chèque énergie 2024 ?

Le montant du chèque énergie dépend des revenus et de la composition du foyer. Le montant moyen du chèque énergie est d'environ 200 euros. Le montant minimum du chèque énergie s'élève à 48 euros et son montant maximum atteint 277 euros. Voici les montants du chèque énergie :

Montant du chèque énergie selon le revenu fiscal de référence par unité de consommation (RFR/UC)
Revenu fiscal de référence (RFR) Jusqu'à 1 UC Entre 1 et 2 UC Au delà de 2 UC
Inférieur à 5 700 euros 194 euros 240 euros  277 euros
Entre 5 700 et 6 800 euros 146 euros 176 euros 202 euros
Entre 6 800 et 7 850 euros 98 euros 113 euros 126 euros
Entre 7 850 et 11 000 euros 48 euros 63 euros 76 euros

Quelle est la date de versement du chèque énergie 2024 ?

En 2024, le chèque énergie sera envoyé entre le 31 mars et le 29 avril aux bénéficiaires. Il sera dès lors accessible sous format papier par la poste ou de façon dématérialisé sur le site dédié à cette aide. Valable pendant un an, ce chèque peut être utilisé jusqu'au 31 mars 2025.

Chèque énergie 2024 : comment l'utiliser ? Engie, EDF...

Le chèque énergie peut vous être utile dans plusieurs situations. Une fois reçu, vous pouvez envoyer votre chèque par voie postale, en ligne, ou même le remettre en main propre à l'entreprise ou la personne auprès de laquelle vous souhaitez régler une dépense d'énergie. Le montant de l'aide sera alors déduit de vos factures d'électricité, de gaz, de fioul, de bois ou de pétrole liquéfié. Lors de la réception d'un chèque énergie, il est possible de demander l'attribution automatique au fournisseur d'énergie ; ainsi les chèques suivants seront envoyés directement à votre fournisseur, qui les déduira de vos factures d'énergie, sans que vous ayez de démarches particulières à accomplir. Pour cela, rendez vous sur le site Interne www.chequeenergie.gouv.fr. Notez que le chèque énergie permet également de régler des charges incluses dans la location d'un logement conventionné APL. Enfin vous pouvez aussi profiter du chèque énergie pour financer des travaux de rénovation énergétique entrepris dans votre logement. Toutefois ces opérations doivent figurer dans la liste des travaux éligibles et être réalisées par un professionnel certifié RGE (reconnu garant de l'environnement).

Comment obtenir le chèque énergie bois 2024 ?

Ce coup de pouce financier est destiné aux ménages les plus modestes qui se chauffent grâce au bois, aux bûches, aux plaquettes et aux pellets. L'aide est accessible aux contribuables qui gagnent jusqu'à 2 260 euros mensuels pour une personne seule et jusqu'à 4 750 euros mensuels pour un couple avec deux enfants. Le montant de cette aide varie selon votre revenu fiscal de références par unité de consommation (RFR/UC) et du mode de chauffage que vous utilisez.

Montant du chèque énergie bois en fonction du RFR/UC et du combustible utilisé
Type de combustible utilisé RFR/UC inférieur à 14 400 euros RFR/UC inférieur à 27 500 euros et inférieur à 14 400 euros
Bois (bûches, plaquettes etc...) 100 euros 50 euros
Pellets (granulés de bois) 200 euros 100 euros

Afin d'en bénéficier, vous deviez vous rendre, au plus tard le 31 mai, sur le site internet prévu à cet effet. Vous deviez notamment y renseigner votre numéro fiscal et transmettre une facture nominative prouvant que vous avez dernièrement acheté un combustible à base de bois pour un montant d'au moins 50 euros. Pour ceux qui résident dans des habitations munis d'un chauffage collectif, vous deviez demander une attestation à votre syndic de copropriété et au gestionnaire de votre logement.

Quels sont les avantages méconnus du chèque énergie ?

En plus d'une aide pécuniaire, le chèque énergie offre de nombreux avantages méconnus. Si vous êtes bénéficiaires de cette aide, alors vous recevez chaque année dans la même enveloppe que la fameuse somme, une attestation. Ce document certifie que vous êtes en situation de "précarité énergétique". C'est justement ce précieux sésame qui offre bon nombre de bénéfices. Ainsi, vous pouvez profiter de la gratuité de la mise en service de l'électricité ou du gaz dans un nouveau logement. Il vous suffit alors de présenter l'attestation au professionnel qui vient réaliser l'opération et vous n'aurez rien à payer. Le fournisseur prend en charge le coût de cette mise en service. Notez également qu'en cas de litige avec votre fournisseur pour des factures impayées, l'éligibilité au chèque énergie interdit à l'entreprise de réduire la puissance électrique de votre domicile. Une pratique assez fréquente, au cours de la trêve hivernale, lorsque les fournisseurs n'ont légalement pas le droit de couper l'approvisionnement en électricité d'un domicile mais souhaitent tout de même sanctionner son habitant. Dans le même esprit, si vous faites venir un électricien chez vous suite à une coupure d'électricité, alors vous pouvez bénéficier d'une ristourne de 80% sur le prix de l'intervention.