Numéro Siren : à quoi sert-il et comment le trouver ?

"Numéro Siren : à quoi sert-il et comment le trouver ?"

Numéro Siren : à quoi sert-il et comment le trouver ? [NUMERO SIREN] Le numéro Siren est attribué par l'INSEE lors de la création d'une entreprise en France. Cet identifiant unique est utilisé dans toutes les relations entre les organismes publics, les administrations et l'entreprise.

Qu'est-ce que le numéro Siren ?

Le numéro Siren (Système d'identification du répertoire des entreprises) sert à identifier les entreprises et sociétés sur le territoire français. Les organismes publics et les administrations se servent de cet identifiant unique dans leurs relations avec les entreprises.

Le numéro Siren ne peut pas être changé et dure le temps de la vie de l'entreprise (décès ou cessation d'activité pour une personne physique ou dissolution pour une personne morale). Le Siren est non significatif, c'est-à-dire qu'il ne caractérise pas l'activité ou la localisation de l'entreprise. Enfin, le code Siren se retrouve dans le numéro d'inscription au registre du commerce et des sociétés, le numéro d'inscription au répertoire des métiers et le numéro d'opérateur sur le marché intracommunautaire. En revanche, il n'a pas à apparaître dans la raison sociale de la société.

Comment est déterminé le numéro Siren ?

Le numéro Siren se compose de neuf chiffres. Les huit premiers sont attribués de façon séquentielle, le dernier est une clé de contrôle de validité. Le numéro Siren des organismes publics commence obligatoirement par 1 ou 2.

Pour vérifier l'exactitude du numéro SIREN, il faut multiplier les chiffres de rang impair en partant de la droite par 1 et ceux du rang pair par 2 et les additionner. Pour les résultats intermédiaires supérieurs ou égaux à 10 il faut additionner les deux chiffres qui composent la dizaine. Par exemple : un 7 en rang pair, sera multiplié par deux et donnera 14. Ce 14 donnera 1 + 4 = 5. Il faut ensuite additionner les résultats obtenus : la somme doit être un multiple de 10 pour être valide.

Comment demander un numéro Siren pour son entreprise ?

Pour obtenir un numéro SIREN, il faut que l'entreprise réalise préalablement les formalités nécessaires auprès du CFE (Centre de formalités des entreprises) compétent : Urssaf, chambre de métiers et de l'artisanat, tribunal de commerce... Suite à ces démarches d'immatriculation, l'entreprise est alors inscrite au registre Sirene, le répertoire national des entreprises (Système informatique pour le répertoire des entreprises et des établissements, créé en 1973).

L'Insee délivre alors gratuitement un numéro Siren et un numéro Siret. Toutes ces démarches peuvent se faire par l'intermédiaire du CFE compétent. L'entreprise reçoit alors dans un délai d'un mois un certificat d'inscription au répertoire Sirene. Si ce n'est pas le cas, elle peut le retrouver en faisant une recherche sur le site du Sirene.

Comment trouver le numéro Siren ?

Le numéro Siren d'une entreprise figure normalement sur ses factures, devis, et tous ses documents officiels. A défaut, il est possible de le trouver sur son site internet. Il est possible d'aller vérifier ces informations sur le site du Sirene, le répertoire des entreprises : en tapant la raison sociale ou l'adresse de l'entreprise, sa fiche apparait, avec son numéro Siren.

Comment trouver une entreprise avec le numéro Siren ?

Si l'on dispose du numéro Siren d'une entreprise, il est possible de retrouver son identité complète. Il suffit pour cela de faire une recherche sur le site du Sirene en renseignant le numéro Siren, et la fiche de l'entreprise apparait avec ses informations. La recherche peut également se faire sur le site des greffes de tribunaux de commerce.

Quelle différence entre les numéros Siren et Siret ?

Le numéro Siren est l'identifiant unique de chaque entreprise, constitué de neuf chiffres. Le numéro Siret (Système d'identification du répertoire des établissements) permet d'identifier chaque établissement qui compose une entreprise. Il est composé de 14 chiffres : le numéro Siren, qui est donc commun à tous les établissements d'une même entreprise, auquel s'ajoutent cinq chiffres correspondant au NIC, le numéro interne de classement, propre à chaque établissement au sein d'une même entreprise.

Création d'entreprise