Fibre optique : définition et fonctionnement technique

À destination des foyers domestiques et des entreprises, la fibre optique tend à se démocratiser depuis plus d'une dizaine d'années sur le territoire français. Avec une couverture de plus en plus étendue, elle concurrence et succède ainsi à l'ADSL. Comment fonctionne-t-elle ? Quels en sont les avantages ?

Qu’est-ce que la fibre optique ?

La fibre optique est la dernière technologie actuelle qui permet de disposer d’un accès internet. La couverture du réseau français s’étend d’année en année. Cependant, il est nécessaire de vérifier son éligibilité avant de souscrire à une offre. On notera qu’il est plus facile d’en bénéficier à proximité des grandes agglomérations, où la densité de population est plus importante.

Que l’on soit un professionnel à la recherche d’une solution pour son entreprise ou un particulier, posséder un accès internet à partir de la fibre optique offre de nombreux avantages :

  • une connexion plus stable et fluide grâce à la symétrie du débit ;
  • un transfert de données jusqu’à 100 fois supérieur à l’ADSL ;
  • un coût équilibré pour l’abonnement ;
  • la mise à disposition de flux HD, Ultra-HD (4K) et même 3D, notamment pour la télévision et les téléchargements en VOD ;
  • l’insensibilité aux perturbations électromagnétiques évitant ainsi des coupures de connexion intempestives ;
  • la vitesse de connexion ne dépend pas de la distance entre le point d’accès et le nœud de raccordement ;
  • la possibilité d’utiliser des applications dédiées au cloud, ainsi qu’à une infrastructure domotique ;
  • pas de baisse de signal si plusieurs personnes se connectent simultanément avec différents appareils : smartphones, ordinateurs, tablettes…

Comment fonctionne la fibre optique ?

Là où l’ADSL utilise des fils de cuivre, la fibre optique dispose d’un réseau de fils en verre ou en plastique dont la finesse est équivalente à un cheveu. Ces deux matières facilitent le transfert et le passage des données grâce à un signal lumineux. Le fonctionnement du système est réputé pour ne souffrir d’aucun risque de perturbations avec une vitesse de connexion à très haut débit.

Quelle est la différence entre la fibre optique et l’ADSL ?

Comme évoqué précédemment, la première différence tient au réseau. L’ADSL déploie des câbles en cuivre, tandis que la fibre optique présente des fils en plastique ou en verre. Autre disparité notable : le débit. L’ADSL possède un transfert de données estimé entre 1 et 15 Mbit par seconde. La fibre optique, elle, bénéficie d’une vitesse de 300 Mbit par seconde au minimum. De plus, elle autorise la symétrie du débit. Ce qui n’est pas le cas de l’ADSL. Dans ces conditions, le téléchargement peut atteindre 1 Gbit par seconde, là où l’ADSL affiche 300 Mbit par seconde. En matière d’accessibilité et de rapidité à l’information, l’ADSL ne supporte pas la comparaison avec la fibre optique.

Acteurs

Le marché de la fibre optique concerne essentiellement les fournisseurs d’accès internet (ou FAI). On peut alors évoquer Bouygues Telecom, Orange, Free ou encore Altice France (fusion de Numericable et SFR). Avant d’en faire la demande, il convient néanmoins de s’assurer de son éligibilité.

Autour du même sujet

Fibre optique : définition et fonctionnement technique
Fibre optique : définition et fonctionnement technique

Qu’est-ce que la fibre optique ? La fibre optique est la dernière technologie actuelle qui permet de disposer d’un accès internet. La couverture du réseau français s’étend d’année en année. Cependant, il est nécessaire de vérifier son éligibilité...