Exchange Traded Funds : définition, avantages et risques

Exchange Traded Funds : définition, avantages et risques [EXCHANGE TRADED FUNDS] Très prisé des investisseurs aguerris comme des néophytes, le tracker, ou ETF, est un instrument financier intéressant à plus d'un titre. Les ETF sont des OPCVM indiciels qui permettent de répliquer les variations d'un indice boursier, offrant à ses gestionnaires une gestion passive.

Qu'est-ce qu'un ETF ?

Un EFT ou Exchange Traded Funds ou encore Tracker est un fonds indiciel ou panier de valeurs se négociant en bourse. Ce fonds va donc suivre l’évolution d’un indice boursier (comme le Cac 40, Euro Stock 50 ou encore le Nasdaq), à la hausse comme à la baisse.

Qu'est-ce qu'un ETF structuré ?

Les ETF structurés sont une catégorie particulière d’ETF qui se caractérise par l’existence de différents profils de risques qui peuvent aller d’une protection complète du capital à une prise de risque élevée, avec des possibilités de gains comme de perte élevés en fonction des soubresauts du marché par effet de levier.

Quelle différence entre les warrants et les exchange traded funds

Les warrants font partie de la famille des produits dérivés alors que les ETF sont des fonds indiciels, appartenant à la sous-catégorie des OPCVM ou Organismes de placement collectifs en valeur mobilière). Concrètement, l’ETF est un fonds commun ou collectif constitué de valeurs composant un indice boursier, et il donne lieu à un dividende calculé en fonction de la performance de l’indice, ou plus exactement des valeurs composant l’indice. Le warrant, quant à lui, est un contrat permettant d’acheter ou de vendre une valeur sous-jacente à un prix et à une date ou période fixée à l’avance, dans le cadre d’une stratégie d’investissement déterminée en avance.

Quels sont les avantages des ETF ?

Les ETF présentent divers avantages, à commencer par la possibilité d’investir sur l’ensemble d’un marché au lieu de choisir des actions distinctes, permettant une réelle diversification. En outre, les frais y sont relativement peu élevés, et aucun minimum de souscription n’est requis. En outre, ils s’échangent très facilement, tout au long de la journée.

Comment investir dans des ETF ?

Investir dans des ETF peut se faire soit sur le marché primaire, en contactant un intermédiaire financier agréé, soit sur le marché secondaire, c'est-à-dire en bourse, de la même manière que des actions. Dans ce cas de figure, il faut disposer d’un compte bancaire de type compte titre ordinaire, ou d’un Plan épargne en actions (PEA). A noter qu’il est également possible d’investir dans un ETF par le biais d’une assurance-vie sous forme d’unité de compte.

Quels sont les risques des ETF ?

Il existe plusieurs risques liés aux investissements dans les ETF. Le risque le plus connu et le plus évident est bien évidemment la variation de l’indice suivi. Lorsque l’indice baisse, le portefeuille diminue dans les mêmes proportions. La baisse sera d’autant plus forte pour ceux qui investissent dans un ETF à effet de levier. Un autre risque important à prendre en compte est le risque de change lorsque l’ETF est coté en devise étrangère. Précisons enfin que certains ETF sont très peu liquides, car peu connus. Il sera alors difficile de trouver des acheteurs potentiels. En sens inverse, un ETF très liquide n’est pas un gage de sécurité pour l’investisseur, car la possibilité d’effectuer de très nombreux mouvements au cours d’une même journée peut engendrer des frais élevés.

Epargne