Retraite militaire 2022 : calcul et montant de la pension

"Retraite militaire 2022 : calcul et montant de la pension"

Retraite militaire 2022 : calcul et montant de la pension Militaire français, découvrez toutes les informations sur la retraite. La réforme des retraites, reportée sine die, ne devrait pas changer le statut.

Pension militaire : calcul

La retraite militaire concerne plusieurs catégories d'armées et de services composés d'environ 348 000 fonctionnaires : armée de terre, gendarmerie, armée de l'air, marine. Elle fonctionne comme les retraites des fonctionnaires, mais dispose tout de même de certains aménagements en vue des particularités de ce métier.

La pension militaire se calcule de la manière suivante : (Nombre de trimestres acquis/Nombre de trimestres requis pour le service d'un retraité à taux plein) x 75 % x Solde brut indiciaire. Le solde brut indiciaire pris en compte est celui effectif dans les 6 mois précédant la cessation des services du militaire. La pension militaire peut toutefois subir une décote ou être majorée selon les diverses activités, notamment la participation à des campagnes.

À savoir également que la pension militaire est cumulable avec d'autres pensions, à savoir : la pension militaire d'invalidité, les autres revenus provenant du secteur privé, les autres revenus issus d'une activité par les administrations de l'État, les collectivités territoriales, ou encore les établissements de la fonction publique hospitalière ou assimilés.

Retraite gendarme

Les gendarmes sont des militaires, et à ce titre, ils touchent une pension militaire comme les autres corps d'armée. Ils ont cependant une particularité : ils ont droit à une majoration de pension, due à l'intégration dans leur retraite de l'indemnité de sujétions spéciales de police (indemnité attribuée pour compenser les contraintes subies et les risques encourus dans l'exercice de leurs fonctions), et ce à partir de l'âge de 50 ans. S'ils sont radiés pour invalidité, ils peuvent en profiter immédiatement. Cette majoration est calculée en affectant à l'indice majoré de rémunération le taux de l'indemnité correspondant au grade.

Retraite armée : paiement

Comme toute retraite de l'État, la retraite militaire est payée chaque fin de mois (hormis en décembre en date du 22) par virement bancaire. Pour obtenir le premier versement de la retraite, il faut envoyer toutes les pièces demandées, sans oublier la déclaration pour la mise en paiement complétée et signée au centre de retraite agréé. Après le premier paiement de la retraite, le bulletin de pension est envoyé. Par la suite, celui-ci n'est pas envoyé mensuellement, mais seulement si le montant de la pension change.

Montant de la retraite militaire

Pour estimer le montant de la retraite militaire, divers simulateurs sont disponibles. Chaque année, la pension militaire est revalorisée en fonction de l'évolution des prix, ainsi que du rapport économique et social.

Service militaire et retraite

Les périodes de service national, obligatoire ou volontaire, dont font partie le service militaire et l'état d'objecteur de conscience, ouvrent des droits à la retraite. Un trimestre est validé pour 90 jours d'incorporation, avec un maximum de quatre trimestres par année civile. Ces périodes peuvent également être prises en compte pour le calcul des carrières longues (avant 62 ans), dans la limite de quatre trimestres.Pour être prises en compte, ces périodes doivent avoir été précédées ou suivies d'une période de cotisation.

La validation de ces périodes se fait par le régime de retraite de base auquel est affilié l'assuré après son service, par le régime spécial de retraite le cas échéant, ou par le régime où l'assuré a la plus longue durée d'assurance pour les personnes qui ont relevé simultanément de plusieurs régimes d'assurance. Le report de ces trimestres sur son relevé de carrière est automatique. S'il n'y figure pas, il est possible de demander sa régularisation en fournissant des justificatifs (état signalétique et des services à demander au centre correspondant à son corps d'armée, en Métropole ou en Outre-Mer).

Retraite militaire : quel âge ?

En moyenne, un militaire quitte son armée à l'âge de 43 ans. Pour bénéficier de la retraite militaire, les officiers doivent exercer durant 27 ans pour une liquidation immédiate. Les non-officiers doivent exercer 17 ans minimum, au lieu de 15 initialement, dans leur armée. Ils obtiennent également une liquidation immédiate à partir de 52 ans, même s'ils n'ont pas cotisé la durée nécessaire. Les militaires qui partent en ayant effectué une durée de service moindre mais au moins quinze ans voient le versement de leur pension différé à l'âge de 52 ans. Ce qui ont fait moins de quinze ans mais au moins deux ans peuvent toucher leur pension à partir de 62 ans.

Par ailleurs, une limite d'âge s'applique, au-delà de laquelle les militaires sont obligés de quitter l'armée. Elle varie selon le corps d'armée, le grade et la fonction occupée (médecin, infirmier, ingénieur, musicien...), de 47 à 66 ans. Il est possible d'obtenir un recul de limite d'âge sous condition, en fonction du nombre d'enfants, ou si le militaire n'a pas le nombre de trimestres nécessaires pour obtenir le pourcentage maximum de la pension.

Age retraite gendarme

L'âge à partir duquel il est possible de partir à la retraite pour les gendarmes est le même que pour les autres militaires : après 27 ans de service pour les officiers, 17 ans pour les non-officiers, ou à partir de 52 ans si cette durée n'a pas été atteinte.

L'âge limite au-delà duquel les militaires ne peuvent rester en gendarmerie est de 59 ans pour les officiers, sauf pour les colonels (ou dénomination correspondante) pour qui la limite est de 60 ans. Pour les sous-officiers, elle est de 58 ans, à part pour les majors, qui peuvent rester jusqu'à 59 ans.

Pension de réversion militaire

Pour les personnes dont le conjoint ou ex-conjoint décédé était militaire, comme dans le cas des fonctionnaires, il est possible de percevoir une pension de réversion égale à 50% de la pension que percevait ou aurait pu percevoir le militaire le jour de son décès. Une majoration est possible, équivalant à la moitié de la majoration pour enfants et la moitié de la rente viagère d'invalidité. Selon le montant de la pension et les ressources du bénéficiaire, un complément peut permettre d'élever la pension au niveau de l'Aspa, l''allocation de solidarité aux personnes âgées.

La pension de réversion est réservée aux personnes qui sont ou ont été mariées : celles liées par un Pacs ou vivant en concubinage n'y ont pas droit. Elles doivent en plus remplir au moins l'une des quatre conditions suivantes :

  • Avoir eu un enfant issu du mariage
  • Avoir été marié pendant au moins quatre ans
  • S'être  marié deux ans au moins avant la mise à la retraite du militaire
  • S'être marié avant l'évènement qui a provoqué la mise à la retraite pour invalidité ou le décès du militaire.

Retraite armée de terre

Les militaires issus de l'armée de terre ont droit à la retraite dans les mêmes conditions que les autres corps d'armée. La limite d'âge est de 59 ans pour les majors et les officiers, 58 ans pour les adjudants-chefs, 52 ans pour les adjudants, 47 ans pour les sergents et sergents-chefs.

Montant retraite marine nationale

Le montant de la pension de la retraite dans la marine nationale se calcule de la même façon que dans les autres corps d'armée (voir le détail du calcul). Par ailleurs,  l'exécution d'un service sous-marin commandé donne droit à une bonification, avec l'application de coefficients qui varient selon la nature de la mission. Les durées des bénéfices de campagne et des bonifications services sous-marins s'additionnent mais leur total ne peut pas excéder le double de la durée effective du service auquel elles se rapportent. Les limites d'âge sont les mêmes que pour l'armée de terre.

Cumuler un emploi et la retraite militaire

Il est possible de cumuler un emploi et la retraite militaire. Pour ce cumul effectif, il faut que l'emploi soit rémunéré par un organisme privé, ou un établissement public à caractère industriel ou commercial. Le retraité militaire peut percevoir l'intégralité de sa pension si les revenus bruts sont inférieurs au tiers de sa pension brute additionnée d'un forfait de 7 201,92 euros (règle en vigueur en 2022 pour les revenus de 2021). Si les revenus bruts sont supérieurs au plafond, seul l'excédent sera déduit. A noter également que le retraité doit déclarer son activité et ses revenus, versés par des organismes soumis aux règles de cumul, auprès de son centre de retraite.

Divers