Prêt hypothécaire : définition et fonctionnement

Le prêt hypothécaire désigne le prêt d'argent qui accompagne une hypothèque. Il porte toujours sur un bien appartenant à l'emprunteur, que ce soit celui qu'il achète grâce à ce prêt, ou bien un autre bien immobilier.

Qu'est-ce qu'un prêt hypothécaire ?

Lorsqu'un acheteur fait une demande de prêt auprès d'un établissement bancaire, il peut protéger sa capacité de remboursement grâce à un organisme de cautionnement. Il lui faut de solides garanties qui inciteront la banque à lui accorder un prêt. L'hypothèque est la plus répandue : elle permet à l'établissement bancaire de saisir l'un des biens immobiliers de l'investisseur en cas de défaut de paiement. Le prêt accordé en échange de cette garantie s'appelle le prêt hypothécaire. La plupart du temps, le montant d'un prêt hypothécaire est compris entre 50 % et 70 % de la valeur du bien immobilier.

Comment fonctionne un prêt hypothécaire ?

Le prêt hypothécaire fonctionne de la même façon qu'un prêt classique. L'établissement bancaire fixe un montant, une durée de remboursement et un calendrier d'amortissement. La durée de ce type de prêt peut varier entre 15 et 30 ans. L'hypothèque doit être signée devant un notaire.

Prêt hypothécaire in fine

Le prêt in fine désigne un prêt dont le capital est remboursé en une seule fois, lors de son échéance. Tout au long, seuls les intérêts sont remboursés. Le crédit in fine peut s'étaler sur une période de 3 à 15 ans. Il possède une valeur minimum de 21?500 euros, et il n'y a pas de montant maximum.

Quel est le taux d'un prêt hypothécaire ?

Le prêt hypothécaire peut bénéficier d'un taux variable ou fixe. Ce taux est plus ou moins élevé, peut être révisé, et varie en fonction de la valeur du bien immobilier ainsi que du besoin de l'investisseur. Il faut savoir que le taux peut évoluer d'un dossier à l'autre.

Comment obtenir un prêt hypothécaire ?

Le prêt hypothécaire peut être accordé à tous les types d'emprunteurs, pour tous les types de projets. Pour bénéficier d'un prêt hypothécaire, l'investisseur doit être résident fiscal français et déclarer ses revenus en France. Il faut également que ses revenus et son taux d'endettement en cours lui permettent de rembourser son crédit. L'hypothèque n'impose pas de souscrire à une assurance de prêt.

Prêt hypothécaire : calcul

Pour estimer le coût d'un prêt hypothécaire pour un crédit immobilier, il existe plusieurs simulateurs en ligne. Très précis, ils permettent de calculer avec précision le prix de cette garantie, en tenant compte du type d'achat réalisé et de sa localisation. Il peut en effet s'agir de l'achat d'un logement ancien, d'un logement neuf ou encore d'un terrain.

Prêt hypothécaire et viager

Le prêt viager hypothécaire permet d'obtenir un prêt de la part d'une banque, en échange d'une hypothèque sur un certain bien immobilier. Lorsque l'emprunteur décède, la banque revend le bien et peut ainsi se rembourser (intérêts et capital). C'est un système de prêt souvent utilisé par les séniors.

Financement