Taux d'intérêt : comment le calculer

Avant de se lancer dans l'acquisition d'un bien immobilier, il est essentiel de comprendre et d'appréhender les taux d'intérêt. Car ils déterminent le coût total du crédit. Calcul, formule et évolution, voici tout ce que vous avez besoin de savoir sur les taux d'intérêt.

Définition taux d'intérêt

Lorsqu'un particulier ou une entreprise souhaite investir, ils sollicitent un prêt auprès d'un organisme bancaire. La rémunération du crédit s'établit à travers le taux d'intérêt. Exprimé en pourcentage, le taux d'intérêt est donc primordial pour calculer les mensualités, la durée de remboursement et le coût total du prêt pour l'emprunteur.

Calcul taux d'intérêt

Comment calculer un taux d'intérêt ?

En réalité, l'emprunteur se renseigne auprès des banques pour négocier le meilleur taux d'intérêt. Plus il sera faible, plus l'investissement sera intéressant. La banque propose donc un taux d'intérêt cohérent par rapport à l'évolution de cet indicateur, mais aussi en fonction de la durée possible de remboursement. À partir du taux d'intérêt, il est donc possible de procéder au calcul des mensualités et du coût total du crédit, soit à l'aide d'un simulateur sur Internet, soit avec une formule mathématique.

Taux d'intérêt immobilier

Pour souscrire un prêt immobilier, l'acquéreur fournit à l'organisme bancaire plusieurs données : valeur de l'achat immobilier, apport personnel, revenus et autres renseignements. En fonction, la banque accepte ou refuse de financer l'opération. Dans le cas où elle accepte, elle propose la durée de remboursement envisageable, généralement comprise entre 15 et 30 ans. Plus la durée sera courte, plus le taux d'intérêt sera faible. En revanche, les mensualités seront plus élevées.

Évolution des taux d'intérêt

Après plusieurs années de baisse, les taux d'intérêt dans l'immobilier sont arrivés en 2015 à des niveaux historiquement bas. Les premiers signes de remontée des taux d'intérêt se font sentir au printemps 2015, mais restent toujours très faibles et intéressants pour les acquéreurs. En 2015, ils s'établissent entre 2 % et 2.60 % selon les durées habituelles de remboursement, soit 15, 20 ou 25 ans.

Autour du même sujet

Financement

Annonces Google