Congé de longue durée : maladies et fonctionnement

Le congé de longue durée, différent du congé longue maladie, permet à un salarié de bénéficier d'une période relativement longue pour traiter et soigner une maladie. Il est important de maîtriser ses principes et de savoir à quel moment le demander.

Qu’est-ce qu’un congé longue durée ?

Un congé longue durée est un congé pris à la suite d’un congé longue maladie. En cas de maladie grave, le salarié peut demander à passer en congé longue durée afin de conserver l’intégralité de ses droits à la Sécurité Sociale.

Liste des maladies ouvrant droit à un congé de longue durée

Les maladies ouvrant droit à un congé de longue durée sont sensiblement les mêmes que celles qui donnent droit à l’obtention d’un congé longue maladie : le caractère grave de la maladie doit être avéré et suffisamment important pour ne pas permettre au salarié de continuer à exercer ses fonctions. Les maladies concernées peuvent être les affections cancéreuses, les maladies mentales telles que la dépression, mais aussi la tuberculose, la poliomyélite et le déficit immunitaire grave.

Congé longue durée et dépression

Un congé longue durée est également possible pour tout ce qui concerne les pathologies mentales telles que les troubles dépressifs. Son obtention est soumise à la reconnaissance de la dépression par le comité médical.

Comment passer en congé longue durée ?

Après un an en congé longue maladie, le salarié peut demander à passer en congé longue durée afin de conserver le plein traitement. La demande doit être adressée à l’employeur avec un certificat du médecin traitant.

Quelle est la différence entre congé longue durée et congé longue maladie ?

Le congé longe durée est la suite logique du congé longue maladie. Il prend le relais et permet notamment au salarié de continuer à percevoir l’intégralité de ses indemnités journalières. Il n’est néanmoins pas obligatoire de passer du congé longue maladie au congé longue durée.

Qui paie le congé longue durée ?

La perte de salaire engendrée par un congé longue durée est généralement prise en charge par les indemnités journalières de l’assurance maladie.

Congé longue durée dans l’Education nationale

Dans l’Education nationale, le congé longue durée est obtenu si le fonctionnaire est atteint par l’un des cinq groupes pathologiques suivants : tuberculose, maladie mentale, cancer, poliomyélite, déficit immunitaire grave et acquis.

Congé longue durée dans le privé

Dans le privé, il est possible d’obtenir un congé longue durée à la suite d’une maladie grave, mais aussi pour des raisons complètement différentes : un projet de transition professionnelle, un congé sabbatique…

Congé de longue durée dans la fonction publique territoriale

Le congé de longue durée peut durer jusqu’à cinq ans. Pendant les trois premières années, le fonctionnaire conserve l’intégralité de son traitement. Il est rémunéré à demi-traitement pour les deux dernières années.

Congé longue durée et retraite

Un congé longue durée n’est pas sans conséquences sur la future pension de retraite du salarié, qui est rémunéré par l’assurance maladie et ne cotise donc plus à la retraite.

Autour du même sujet

Congés