Congé pour enfant malade : absences autorisées et durée

Congé pour enfant malade : absences autorisées et durée Un salarié peut s'absenter de son travail pour s'occuper d'un enfant malade.

Quelles sont les absences autorisées ?

Le salarié peut recourir à ce type de congé parental pour s'occuper de son enfant qui souffre d'une maladie ou des conséquences d'un accident. Il n'est valable que pour les enfants de moins de 16 ans.

Il existe d'autres types de congés pour prendre soin de ses enfants dont l'état de santé est affecté, notamment le congé de présence parentale, quand l'enfant est atteint d'une maladie, d'un handicap ou victime d'un accident qui rendent indispensables une présence soutenue et des soins contraignants. Il est aussi possible de donner des jours de repos à des parents d'enfants gravement malades ou décédés.

Comment justifier l'absence pour enfant malade ?

Pour justifier son absence pour cause d'enfant malade, il suffit d'envoyer à l'employeur un certificat médical attestant de l'état de santé de l'enfant.

Quelles sont les absences rémunérées ?

D'après la loi, le congé pour enfant malade n'est pas rémunéré, mais les dispositions de la convention collective applicable à l'entreprise peuvent prévoir le contraire. Pour pouvoir en bénéficier, le salarié doit fournir au plus vite à son employeur un certificat médical qui constate la maladie où l'accident.

Durée du congé pour enfant malade

Le salarié, homme ou femme, peut bénéficier de 3 jours de congé pour enfant malade par an. Cette durée peut être poussée à 5 jours par an si : l'enfant concerné a moins d'un an ou si le salarié assume la charge d'au moins 3 enfants de moins de 16 ans. A l'issue du congé, le salarié retrouve son précédent emploi ou un emploi similaire assorti d'une rémunération au moins équivalente.

Autour du même sujet

Congés