AFE : de l'aide pour créer votre entreprise

AFE : de l'aide pour créer votre entreprise L'Agence France entrepreneur (AFE), anciennement Agence pour la création d'entreprise (APCE) était une agence gouvernementale à but non lucratif destinée aux porteurs de projet de création ou de reprise d'entreprise auprès desquels elle assurait des missions d'information et d'assistance. Fondé en 1996, cet organisme, placé sous la tutelle du ministère en charge des PME, était financé à 60% par l'Etat. Il a été dissous au 1er janvier 2019 et ses missions ont été transférées à BPI France.

Les missions de l'AFE

Parmi les principales missions de l'AFE figurait l'information de candidats à la création d'entreprise. Pour cela, l'organisme disposait d'un site Internet sur lequel étaient mises en ligne près de 10 000 pages. Ainsi, le porteur de projet pouvait accéder aux informations relatives aux différentes étapes de la création d'entreprise, aux aspects réglementaires, aux coordonnées des organismes à contacter pour être accompagné mais également une large palette d'outils tels que des statuts types ou des business plan. D'autre part, l'AFE assurait également une mission de formation auprès des jeunes entrepreneurs et réalisait des études statistiques sur la conjoncture économique.

Au 1er janvier 2019, l'agence a été dissoute, et son personnel et ses missions ont été transférées à BPI France.

L'organisation de l'AFE

La gouvernance de l'AFE s'articulait autour de deux instances distinctes : le conseil et la direction générale. Le conseil constituait une assemblée générale dont le rôle consistait à définir la stratégie et l'orientation de l'AFE. De son côté, la direction générale assumait un rôle exécutif en lien direct avec les acteurs chargés d'appliquer le positionnement stratégique de l'AFE sur le terrain. Pour ce faire, l'organisme gouvernemental s'appuyait sur près de 41 collaborateurs dont 30 étaient des experts-consultants.

Les moyens de l'AFE

En plus de ses propres collaborateurs, l'AFE bénéficiait de solides partenariats avec près de 5 000 experts répartis sur l'ensemble du territoire. C'est au sein du Comité synergies réseaux que l'AFE rassemblait les différentes instances qui travaillaient en lien avec la création d'entreprise à l'image des chambres de commerce et d'industrie, des chambres des métiers et de l'artisanat, de réseaux privés, de groupements d'initiatives locales ou encore de clubs d'entrepreneurs. Ces échanges permettaient à l'AFE de disposer et de proposer des informations locales, régionales et nationales à ses interlocuteurs ou par le biais de ses diverses publications.

À qui s'adressait l'AFE ?

L'AFE était dédiée :

  • Aux créateurs d'entreprise : l'AFE était une aide précieuse à la création d'entreprise. Elle conseillait et informait le porteur de projet à chacune des étapes de son parcours
  • Aux repreneurs d'entreprise : l'AFE informait et accompagnait les entrepreneurs qui souhaitaient reprendre une entreprise
  • Aux cédants d'entreprise : l'AFE informait les chefs d'entreprise qui cèdaient leur activité
  • Aux nouveaux chefs d'entreprise : l'AFE accompagnait les chefs d'entreprise qui venaient de créer leur activité. Elle leur apportait son expertise dans des domaines divers : recrutement, gestion, formation...
  • Aux enseignants : l'AFE fournissait les outils nécessaires aux enseignants qui souhaitaient sensibiliser leurs élèves à l'univers de la création d'entreprise
  • Aux organismes publics : l'AFE était un organisme gouvernemental qui fournissait des études statistiques sur l'actualité économique du pays aux organismes publics qui le demandaient.
Autour du même sujet

Création d'entreprise