Ratchet : définition simple

Le ratchet en finance est une clause qui consiste pour un investisseur à se protéger contre une baisse de ses parts en pourcentage dans le capital d’une entreprise. Le ratchet est donc une clause anti-dilution. En effet, le capital d’une entreprise est généralement amené à évoluer au cours de la vie de l’entreprise. En cas d’augmentation de capital se manifestant par l’entrée de nouveaux investisseurs, on assiste à une diminution des parts des associés existants. Par exemple, l’associé A possède 60 % d’une entreprise au capital d’un million d’euros. De nouveaux associés font leur entrée après une augmentation de capital à 2 millions d’euros. L’associé A ne possédera plus que 30 % et ne sera donc plus majoritaire à cause de cette dilution. Le ratchet est une clause négociée à l’entrée de l’investisseur dans le capital lui donnant le droit de souscrire à de nouvelles actions en cas d’augmentation ultérieure du capital afin de protéger ses participations contre l’effet de dilution.

Autour du même sujet

Ratchet : définition simple
Ratchet : définition simple

Le ratchet en finance est une clause qui consiste pour un investisseur à se protéger contre une baisse de ses parts en pourcentage dans le capital d’une entreprise. Le ratchet est donc une clause anti-dilution. En effet, le capital d’une entreprise...